Villefranche/Cher : concours de paëlla

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

En perspective de la 56e finale internationale du concours de paëlla valenciana cuite au feu de bois, deux marchands de produits ibériques et spécialistes de la paëlla lancent une demi-finale européenne à Villefranche-sur-Cher, le 24 juillet prochain.

Une bonne paëlla cuite au feu de bois. Olé !

Une bonne paëlla cuite au feu de bois. Olé !

José Lopez-Cordon et Nathalie Bertheau, marchands de produits ibériques de qualité et spécialistes de paëlla (de 2 à 500 personnes) sur les marchés de Blois, Bourges, Orléans, Vendôme ont participé en 2014 et 2015 au concours international de paëlla valenciana cuite au feu de bois à Sueca, près de Valence (Espagne).

Ils ont été chargés par le comité organisateur international de lancer en France en 2016 la première demi-finale européenne, ouverte aux restaurateurs et traiteurs, et non aux particuliers,  pour sélectionner les trois candidats finalistes européens qui participeront à la 56ème finale internationale le 11 septembre prochain à Sueca.
Villefranche-sur-Cher (2.800 habitants), après quelques recherches infructueuses en Loir-et-Cher, a été retenue pour servir de lieu au concours européen, dimanche 24 juillet prochain. En même temps que sa traditionnelle fête du Canal, cette demi-finale européenne de Villefranche sera en une journée, au même titre que New-Jersey (Etats-Unis), Tasmania (Australie) et Tokyo, l’une des capitales qui ont déjà sélectionné leurs représentants !
Outre le feu de bois obligatoire pour la cuire, la paëlla valenciana ne comporte pas de poissons, crustacés et/ou coquillages, mais du lapin, du poulet, des haricots blancs, des escargots en coquille, du riz rond de l’espèce Bomba, cultivée dans la région de  Sueca, des aromates, des épices et un coup de main. Outre le riz tous les autres produits de qualité seront issus de la région Centre-Val de Loire.

Le jury coprésidé par Didier Clément, chef cuisinier au restaurant Le Lion d’Or (une étoile au guide Michelin) à Romorantin-Lanthenay, et Jésús Melero Martinez, coordinateur général du concours international de Sueca. La dégustation sélective portera, notamment, sur le respect de la recette, le goût, le degré de cuisson, la couleur, la cuisson, la qualité de la socara ou ensemble des sucs déposés au fond de la poêle, caramélisés à souhait, homogènes, mais surtout non brûlés…
Inscriptions, avant le 24 juin, et rens. complémentaires auprès de l’Association du Concours International de Paëlla (ACIP), au 06.61.86.24.67 (www.concours de paella.com).

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail