Inondations: 8 millions votés à l’unanimité au conseil régional

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Le fonds régional de 8 millions d’euros destiné aux victimes des inondations, les particuliers pour un million et les communes, a été voté vendredi matin à l’unanimité par tous les partis du conseil régional. Pour les élus socialistes et radicaux qui s’en réjouissent, il  “sera réparti au plus juste sur l’ensemble des territoires touchés.” Le FN qui l’a voté aussi regrette que 7 millions néanmoins soient repris au détriment des collectivités sur d’autres projets : “nous demandons que ce volet soit réexaminé à la prochaine session plénière.” 

A St Cyr en Val près d'Orléans

A St Cyr en Val près d’Orléans

Autre grosse subvention votée, le lancement du Fonds d’Investissement Régional French Tech Loire Valley, ainsi que des aides aux entreprises pour un montant total de 2.596.049,19€. Appui à l’économie sociale et solidaire et à la vie associative, avec des subventions d’un montant total de 1.015.000€, à destination de la Chambre régionale de l’Economie Sociale et Solidaire, du Mouvement Associatif, de Centre Actif et de l’Union Régionale des Sociétés Coopératives et Participatives. Le Front national s’est abstenu sur ce vote. Il explique son vote par opposition au financement des formations professionnelles à destination des « migrants ».  Autre pomme de discorde, le financement de la coopération internationale. Le Front national a dénoncé aussi, ce qu’il considère comme  “la gabegie financière du Fond Régional d’Art Contemporain puisque les recettes de billetterie ne représentent que 0,5% du budget. Le FRAC coûte plus de 1,34 million d’euros aux contribuables de la Région pour une moyenne de moins de 20 visiteurs par jour”. Le FN a demandé un audit.

.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Effectivement, le FRAC à côté duquel j’ai vécu quelques années est une des grandes gabegies régionales.
    Coût et aléas de la construction, fouilles archéalogiques occultées, cavités bouchées à grand renfort de toupies de béton, matériel d’exposition qui se trouvait dans les locaux des subsistances militaires jeté, absence de places de stationnement, départ de la directrice, après une ouverture trop longtemps retardée, coûts de fonctionnement, etc.
    Tout cela occulte la richesse et l’intérêt des collections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail