La Banane d’Alain Duret : un excellent régime de roman d’été

Avant tout écrivain de fiction, pour son 15ème ouvrage, Alain Duret, spécialiste de géopolitique (l’auteur est docteur en géostratégie, titre décerné en Sorbonne) vient de publier un thriller pur sucre. A consommer sans modération.

Capture d’écran 2016-06-19 à 15.25.10Une belle île du nom de Mopale, une mafia et des péripéties à se faire damner jusqu’au point final. C’est la dernière banane littéraire qu’ Alain Duret vient de glisser sous les pas des addictes des romans de qualité 3XL.

L’œuvre d’Alain Duret tourne autour de quelques thèmes récurrents : les espoirs et les échecs des révolutionnaires du XXème siècle, un regard désolé sur notre démocratie, la haine de l’injustice sociale, une approche très franche de la sexualité. Sa production, un peu plus de quinze volumes, se lit sur une échelle assez large, du roman classique français à la géostratégie, en passant par le roman policier et la science-fiction (cf article Wikipédia). L’importance de La Banane réside dans le fait que ce gros thriller représente le chaînon manquant entre les essais géopolitiques et les ouvrages de “littérature générale”.

Les grands éditeurs (Gallimard, Hachette, Belfond, Larousse) ont parfois publié Alain DURET, mais il arrive que son mauvais esprit les effraie; la critique l’a reconnu à l’occasion, mais préfère quelquefois l’ignorer. Son Site Internet Contredition n’en reçoit pas moins trois cents lecteurs par jour. Il appartient à ces francs-tireurs atypiques de la littérature non-officielle, dont il est bien difficile de mesurer la notoriété, en se permettant de penser que l’avenir saura faire le tri.

P.M.

Vous trouverez La Banane (grand format, 400 pages, 19 euros) en librairie ou en commandant directement l’ouvrage aux éditions DELATOUR France, 1888 route de la Bastide 47 129 SAMPZON





Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail