Région: la droite repart en campagne sur l’économie

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

La droite serait-elle à nouveau en campagne? Dès potron-minet jeudi, en amont de la session, une brochette d’élus dont des Parlementaires, LR et UDI, ont fait bloc autour de Guillaume Peltier et des élus régionaux pour dévoiler devant la presse  une “tribune” à caractère économique co-signée par 40 élus, parlementaires, maires, présidents de départements et d’agglo…

(de g. à dr.) Guillaume Peltier, Serge Grouard, Constance de Pélichy.

(de g. à dr.) Guillaume Peltier, Serge Grouard, Constance de Pélichy.

Six priorités concrêtes qui seront proposées dans la journée au président du conseil régional. “Ce ne sont pas de grandes envolées, c’est du concrêt” à commenté Serge Grouard, l’un des députés (Loiret) signataires de cette tribune, l’ancien maire d’Orléans présents comme les sénateurs Eric Doligé (Loiret), François Pillet (Cher), Gérard Cornu (Eure-et-Loir) et Claude Greff (Indre-et-Loire) avec sa double casquette. “Nous sommes dans notre rôle de force de proposition” a dit Guillaume Peltier qui se refuse à ce que l’opposition une fois élue, se cantonne à siéger.

Parmi ces six propositions, certaines reprennent de fait les grandes lignes du programme électoral de Philippe Vigier et Guillaume Peltier. Cette tribune est donc bien une piqûre de rappel sur le patriotisme le désenclavement numérique, la lutte contre la désertification, l’action médicale, un grand projet d’aménagement du territoire,le soutien à l’agriculture, la priorité à l’apprentissage et à la formation aux métiers de demain…

Impatiente au bout de six mois de mandature, la droite estime comme Nicolas Forissier, “nous sommes en train de prendre une année”.  Pour Guillaume Peltier et les élus de droite, “il y urgence d’agir et de fixer un cap. Un cap pour relever les défis du développement économique, de la déprime sociale, de la vitalité des territoires, de la formation et de l’emploi, de la désertification médicale, des infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires,…“. Chacun des amis de Guillaume Peltier c’est plu encore à rappeler que le Centre-Val deLoire n’a pas changé de périmètre et n’en n’a pas pour autant profité pour avancer, comme d’autres régions Ile-de-France, Hauts-de-France, PACA, Pays-de-la-Loire, “réforment”, y compris la Normandie et l’Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin….

Pourt justifier cette tribune  des  deux cents jours de gouvernance et ses six propositions renforcées par vingt questions, Guillaume Peltier n’a pas hésité à évoquer le “Coup d’Etat permanent” de François Mitterrand. Une manière  d’appel du pied (gauche) à François Bonneau?

Ch.B.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail