Brexit: Orléans va demander des dommages et intérêts aux Anglais pour Jeanne d’Arc

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

goracentre

 

 

 

C’est au menu du prochain conseil municipal de la ville en juillet: Orléans s’apprête à prendre une délibération pour autoriser le maire Olivier Carré à entamer une procédure judiciaire à l’encontre de la couronne Britannique.

Emmanuel Macron et Olivier Carré avec la Jeanne 2016.

Emmanuel Macron et Olivier Carré avec la Jeanne 2016.

« Jusqu’ici nous avions fait profil bas puisque la Grande Bretagne faisait partie de l’Europe mais maintenant qu’elle a voté le Brexit nous avons les mains libres ». Jeanne d’Arc, qui a délivré la ville des Anglais en 1429, a ensuite été brûlée vive à Rouen à l’instigation de ceux-ci. Pour ce crime, Orléans demande dix millions d’euros à l’Angleterre de dommages et intérêt. « Avec cette somme nous construirons un vrai musée dédiée à la sainte» a indiqué le maire d’Orléans, soutenu par ses prédécesseurs, Serge Grouard (LR) et Jean-Pierre Sueur (PS).

Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie proche d’Olivier Carré, qui a présidé les dernières fêtes johanniques le 8 mai, a indiqué à l’AFP qu’il apportera « à titre personnel » son soutien à cette démarche. De même que les Écossais, dans le camp de Jeanne d’Arc à l’époque. Pour sa part, Philippe de Villiers qui a fait récupérer récemment un anneau ayant appartenu à l’héroïne en Angleterre, va demander aussi des dommages et intérêts pour les effets personnels de la sainte.

Le Goracentre

 

 

 

gora

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. C’est un gag ?! Et ça va être très dur de faire payer la Grande Bretagne dont l’Écosse fait partie et avec laquelle nous fêtons chaque année l”Auld Alliance” ! Alors on repart pour une guerre de cent ans, comme s’il n’y avait pas mieux à faire ? Grotesque.
    D’accord avec vous, ubik

    • Le gorafi vous connaissez ? ben la c’est le goracentre reflechissez, regardez l’éditeur et renseignez vous des sources avant de parler -.-“

  2. Ha ha trop bon cet article !! Continuez comme ça le GoraCentre vous me faites rire… Pour les zotres, regardez bien la mention “article parodique” avant de parler de “grotesque”…

  3. Les réactions qui suivent ce petit article donnent à penser : combien de personnes sont prêtes à se dire pour ou contre quelque chose, avant même d’avoir compris de quoi l’on parle ?
    Quand un article interpelle, on examine un peu son environnement, avant de se prononcer !
    Rien de grave à ne pas avoir compris qu’il s’agissait d’une plaisanterie, mais je m’inquiète davantage quand je réalise que ce genre de réaction réflexe est aussi à l’origine de décisions plus lourdes de conséquences, d’un acte même fondamental : le vote. Le brexit en est justement une illustration.
    On peut toujours piaffer contre Boris Johnson ou Nigel Farage, qui avouent plus ou moins clairement avoir menti durant la campagne : mais il est trop tard !! Il aurait fallu douter d’eux avant et aller chercher des informations pour se faire une idée (je crois savoir qu’au 21e siècle, on peut trouver des éléments assez facilement).
    Pour ne pas être bernés par les gouvernants, il faut être des gouvernés exigeants !

    Question piège : à votre avis, sont-ce réellement les Beatles qui ont écrit ce commentaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail