Expo parisienne : Figures animales

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites
Par Bénédicte de Valicourt   

Vous aimez les autruches ? Le Parc Floral de Paris en expose un groupe de cinq, réalisées par Philippe Tallis, un artiste protéiforme talentueux. Cela vaut le détour, et l’on peut par la même occasion, faire un tour dans ce très beau parc.

Le Parc Floral DR

Est-ce sa naissance au Bostwana qui a inspiré à Philippe Tallis qui vit dorénavant dans le Cher, après avoir habité Paris et Londres, ces sculptures autruches, exposées jusqu’à fin septembre à l’entrée du parc floral à Paris ? « C’est comme si j’avais un ticket avec l’autruche », explique l’artiste protéiforme, qui s’adonne depuis son tout jeune à la peinture et à la sculpture, quand ce ne sont pas des performances, comme « La forêt noire ». Une peinture réalisée face au public, avec un modèle féminin, qu’il peint à travers un drap blanc tendu. 

Très impressionnant, comme ces tableaux et ces sculptures de figures humaines ou animales, grands sujets de prédilection de l’artiste. Il les aime, les observe, saisissant la fulgurance de l’instant. Pour cela, un modèle lui suffit : des animaux dans un parc ou une danseuse, qu’il a peinte en 2006. Son cahier des charges : danser en reproduisant  les mouvements de  l’animal, sans le mimer, pour  finalement se transformer sur la toile en un  vautour,  une louve,  un hibou, un serpent  ou une autruche.

Une autruche encore et déjà. Philippe Tallis en a peint et sculptées beaucoup, avec des matériaux très divers, bronze ou fer forgé pour celles du  parc floral. « J’avais envie de voir une autruche en 3D et je suis arrivé à cette forme là en travaillant à la forge et en redonnant vie à des matériaux condamnés », dit-il. On n’en saura malheureusement pas plus sur son goût prononcé pour cet étrange animal en voie de disparition. Sauf à aller voir de plus près ces fiers volatiles au long cou et au petit cerveau, qui semblent prêts à s’envoler de leurs ailes en portes de voiture, rouges, vertes, jaunes, et dont le premier a été exposé au Grand Palais en 2011. Ils devaient initialement y rester trois jours dans le cadre d’une exposition organisée par le Cercle de Paris. Mais le directeur du Parc Floral en a décidé autrement, jugeant sans doute qu’elles étaient là du plus bel effet. Philippe Tallis, dont une partie de l’œuvre picturale, est également visible  à Neuilly-sur-Seine, s’en réjoui. Comme nous.

Parc floral de Paris : 1 rte de la Pyramide, Paris 12e. Tél. : 0149572550. Jusqu’à fin septembre. www.parcfloraldeparis.com 
L’Escale, 9 rue Soyer, Neuilly-sur-Seine. Tél. 0147685376. Jusqu’à fin juillet

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Cet artiste viendra exposer à Cerdon du Loiret à notre 8ème parcours d’art Contemporain ART-GENS, l’art chez les gens, qui se tiendra comme chaque année durant le week-end qui suit celui de Pâques soit les 22 et 23 avril 2017 avec vernissage le 21 . Nous nous réjouissons d’avoir ses autruches dans un de nos jardins. ) noter dans vos agendas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail