Michel Bussi dans l’air du temps

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Lorsqu’on évoque les gros vendeurs de livres hexagonaux, les noms de Guillaume Musso et Marc Lévy viennent tout de suite à l’esprit A cette liste restreinte il faut ajouter Michel Bussi qui écoule son bon million de livres annuel. Je prends le pari que son tout dernier roman figurera également sur le podium des meilleures ventes.

bussi

« Le temps est assassin » contient tous les ingrédients nécessaires à une juteuse performance commerciale. Loin de moi l’idée de reprocher ce choix à l’auteur.

1507-1Cela relève de la liberté de cet universitaire de 51 ans, directeur de recherche au CNRS spécialisé en géographie électorale et en aménagement du territoire, qui écrit la nuit dans sa maison de Rouen où il enseigne le jour, natif de cette partie de cette Normandie à laquelle il est si attachée qu’il y fait référence dans chacun de ses livres.

« Le temps est assassin » ne déroge pas à la règle. Certes l’intrigue se noue, rebondit et se dénoue en Corse mais les attaches rouennaises sont là clairement impliquées, des paysages, des modes de vie, des tempéraments… Elles arrivent au camping dans les bagages de Clotilde, l’héroïne qui, après avoir reçu une mystérieuse lettre de sa défunte mère a besoin de faire la lumière sur l’accident de voiture dont ses parents et son frère ont été victimes en 1989 sur l’Île de Beauté et dont elle fut la seule rescapée.

La trame est techniquement parfaite, les rebondissements judicieusement dosés et placés, et l’assassin déboule, imprévu et impromptu comme un joker, pour clore le bec au labyrinthe imaginé par l’auteur et dans lequel il a attiré son lecteur ravi. Rien à redire. Michel Bussi manie avec talent les ficelles reçues des grands polars français et plus encore des thrillers américains. Une bien belle mécanique qui tient la cadence jusqu’au bout de la route. L’histoire est corse, elle aurait pu être bretonne, bavaroise ou asiatique. Elle aurait roulé à l’identique avec des sursauts analogues, des ombres et des mises en alerte placées aux mêmes endroits.

Aurais-je éprouvé le même sentiment de déjà vu si je n’avais pas lu le après le Minier et les autres qu’ils soient Français, Américains ou Nordique ? Sans doute pas. Michel Bussi est un romancier du XXIème siècle, un romancier populaire qui s’adresse à un lectorat du XXIème siècle. Il est un homme et un écrivain de son siècle. Balzac, Dumas, Zola le furent en leur temps et leur écriture en porte le sceau. Leurs romans portaient la marque du temps long, du temps avant la télévision où lire et savoir lire. D’où me vient cette impression que ces auteurs de jadis écrivaient des romans et que les inventeurs de thrillers actuels nous fournissent en produits ? De ce que je trouve au rayon librairie des supermarchés sans doute. Les lecteurs actuels dans leur ensemble, sont plus réceptifs au plaisir immédiat que procure un texte qu’à son excellence formelle. La littérature n’est plus sacralisée Le zapping est passé par là, l’image a pris le pas sur le mot. Michel Bussi en a pris acte et pousse plus loin le curseur. La langue qu’il a choisie est celle du quotidien, cadencée par l’urgence et la facilité

Lire un extrait 

« Le temps est assassin » est parfait pour l’été. Son temps est celui des vacances, il ne parle que d’elles. Il faut le mettre dans sa valise et ne pas l’y oublier tandis qu’on profite de son camping ou de sa location, en Corse, pourquoi pas.

Françoise Cariès

Le temps est assassin, Michel Bussi, Presses de la Cité
400 pages, 21,50 euros

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail