[VIDÉO] La Bourdaisière (Indre-et-Loire) : beaux jardins à la sauce tomate

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Mémoires du futur

L’été, c’est maintenant. Pas de promesse en l’air, les jardins de la région exhalent leurs parfums les plus subtils. Grâce à l’APJRC (Association des Parcs et jardin de la région Centre-Val de Loire) des images de ces petits paradis végétaux et les mots de leurs créateurs, porteurs d’histoire et de mémoire.

La Bourdaisière (Indre-et-Loire) : beaux jardins à la sauce tomate

Surmontant la vallée du Cher, la propriété du Prince jardinier présente un parc paysager et un potager conservatoire de la tomate avec près de 630 variétés. A découvrir également un château néo-Renaissance et une terrasse à l’italienne, ainsi que le Dahlia Color dessiné par Louis Benech.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Celui qui se surnomme lui-même “le prince jardinier” ou qui l’accepte avec grâce, est le prince Louis Albert de Broglie, ancien banquier, qui a acheté le château de La Bourdaisière en 1991.
    Il est le fils de l’ancien secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères “Jean” Marie, prince de Broglie (1921-1976) et de Micheline Segard (1925-1997).
    Son père a été assassiné 2 rue des Dardannelles à Paris XVIIe, dans une affaire qui a défrayé la chronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail