RETRO: Le piano envahit Orléans

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

bandeau rétro été

Durant tout l’été, Magcentre vous propose de lire ou relire les articles qui ont marqué l’année, ceux que vous avez préférés, que vous avez le plus commentés ou partagés.
Date initiale de publication 4 février 2016


Ce mercredi matin, Françoise Thinat fondatrice et présidente du Concours, et Isabella Vasilotta, nouvelle directrice artistique, présentaient ensemble cette douzième édition du Concours International de Piano d’Orléans.
Rappelons que cette manifestation musicale biennale, créée il y a vingt ans, a acquis une renommée internationale en propulsant Orléans au rang de capitale du piano pour quelques jours…

Françoise Thinat et Isabella Vasilotta

Françoise Thinat et Isabella Vasilotta


Françoise Thinat, la pasionaria du piano

C’est toujours un plaisir de retrouver Françoise Thinat,  et sa vibrante passion pour le piano comme pour la création musicale, qu’elle défend avec autant de conviction que de sens pédagogique.

Ce concours de piano, c’est d’abord l’occasion de faire jouer des œuvres parfois peu connues mais qui ont toute leur place dans le long cheminement d’une création musicale que le public interrompt parfois au début du XXième siècle. Le programme du Concours revisite ainsi ces compositeurs au style parfois “ébouriffant” que l’on entend rarement ailleurs.

Avec pour cette édition 2016, une œuvre imposée pour la finale,”Le Carillon d’Orléans“, pièce écrite spécialement pour le concours par le compositeur Philippe Hersant, jury en 2014: “Je ne pouvais passer devant la cathédrale [d’Orléans] sans penser au carillon de quatre notes sur lequel Christophe Moyreau (titulaire des grandes orgues au milieu du XVIIIème) écrivit ses Cloches d’Orléans. […] l’idée m’est venue d’écrire un grand carillon sur le motif qui inspira Moyreau voici trois siècles.
J’imagine une musique tantôt éclatante et jubilatoire, tantôt nostalgique et lointaine. Une musique que je souhaiterais à la fois poétique et virtuose, et qui mettra en œuvre tous les jeux de résonance que le piano offre”

C’est donc autant à une découverte du talent (et pas simplement de la virtuosité) de jeunes interprètes, qu’à une véritable médiation au sens de partage avec le public autour du piano et de la création musicale, que nous invite ce concours/festival ouvert à tous  les publics, puisque cette année il s’ouvre aussi au public scolaire.

Et pour finir, Françoise Thinat évoque avec bonheur, l’accueil chaleureux par les familles orléanaises des quarante candidat(e)s, venu(e)s du monde entier et parfois de très loin, pour une épreuve dans laquelle l’empathie  et le soutien des accueillants a toute sa place.

GP

http://www.oci-piano.com/

Exposition "Bonjour Monsieur Millot", galerie de portraits de musiciens autour du Concours. Médiathèque d'Orléans du4 au 27 février

Exposition “Bonjour Monsieur Millot”, galerie de portraits de musiciens autour du Concours. Médiathèque d’Orléans du 4 au 27 février

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail