“Léa”, jamais sans ma fille au pays de la mafia

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

La mafia et ses turpitudes sont un réservoir récurrent de fictions au cinéma, mais cette plongée dans l’enfer vécue par une femme et sa fille, basée sur une histoire vraie se déroulant dans l’Italie contemporaine nous dévoile l’aspect par forcément très connu du machisme de ces organisations criminelles.

léa

Léa est une jeune femme libre qui pour son malheur croise un séduisant et sympathique mafioso avec lequel elle a une fille, las, vite excédée de ses conditions de vie avec ce conjoint aux revenus plutôt louches, elle décide de se séparer… mais dans ces sociétés secrètes à l’archaïsme rural, le divorce n’existe pas ! Léa va donc devoir fuir et se cacher pendant 18 ans avec sa fille, grâce en partie au dispositif, parfois bien défectueux, mis en place par la police italienne pour protéger les repenti(e)s.

Mais l’effroyable traque ne s’arrête jamais: d’agressions diverses en voiture brulée, la pression sur cette femme toujours plus isolée, soumise à une peur de tous les instants, ne s’interrompt jamais. Sa fille que l’on voit grandir au fil du film est son seul soutien, sa raison de vivre mais aussi “son assurance-vie”, face à cette barbarie mafieuse.

Sa fille, devenue adolescente, se trouve  à son tour broyée dans ce chantage à la vie, et on n’oubliera pas l’image de ses poings serrés martelant de désespoir la capote du carabinier qui cherche à la rassurer, comme on n’oubliera pas l’image de ces hommes en cage, bêtes fauves devenues agneaux devant la justice.

Voilà un portrait poignant de deux femmes éprises de liberté, admirablement interprété par deux actrices de talent (Vanessa Scalera et Linda Caridi ), à la révolte communicative dans son désespoir, et il est dommage que la critique bien pensante n’ait pas porté plus d’intérêt à ce beau film, apre comme le réel qu’il décrit, qui raconte le combat pour la  liberté de vivre de deux femmes exceptionnelles dans la banalité du sort qui leur est fait.

Gérard Poitou

“Léa” un film de Marco Tullio Giordana   1 h 35

avec Vanessa Scalera, Linda Caridi, Alessio Praticò

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail