François Hollande annonce la création d’une garde nationale

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Le président de la République, François Hollande, a officialisé jeudi 28 juillet la constitution d’une garde nationale, qui sera « bâtie à partir des réserves opérationnelles existantes », « en accord avec le travail parlementaire effectué par les sénateurs Gisèle Jourda et Jean-Marie Bockel et les députés Marianne Dubois et Joaquim Pueyo ».

La députée du Loiret Marianne Dubois, saluée par François Hollande sur le perron de l'Elysée, au fond Jean-Marie Bockel.

La députée du Loiret Marianne Dubois, saluée par François Hollande sur le perron de l’Elysée, au fond Jean-Marie Bockel.

« Les modalités de formation et la ventilation des forces de protection sur le territoire français seront définies en concertation avec l’ensemble des acteurs » avec une communication en conseil de défense au début d’août et une consultation des parlementaires en septembre, a précisé l’Elysée. Et d’ajouter que l’objectif du président était « de rendre opérationnelle au plus vite la constitution de cette force au service de la protection des Français ».

La réserve opérationnelle, que les autorités veulent impliquer davantage sur le terrain dans la lutte antiterroriste, est ouverte sous certaines conditions aux volontaires, hommes et femmes, dans la police, la gendarmerie ou l’armée. Pour Jean-Marie Bockel, « La Garde nationale, ça ne peut pas tout englober. Toutes les réserves civiles, civiques, ne peuvent pas être dans ce terme de garde nationale qui a quand même une dimension à la fois militaire, de sécurité. Pas de confusion : ce qui est militaire doit rester militaire ».

La mission d’information sur le service national

Dans la matinée de jeudi, Marianne Dubois avait répondu à l’invitation du Président de la République afin d’échanger sur la perspective de la mise en place de cette garde nationale en France. Cette invitation s’inscrit dans la continuité du rapport d’information issu de la mission d’information sur le « service national universel », dont elle a été co-rapporteur avec son collègue Joaquim Pueyo, député de l’Orne en décembre dernier. Les sénateurs Jean-Marie Bockel et Gisèle Jourda ont également présenté leur rapport : « Garde nationale, une réserve forte et territorialisée pour faire face aux crises ».

“Ces travaux ont notamment montré la nécessité de mettre en place une réserve de «garde nationale», affectée prioritairement à la protection du territoire national, et de réfléchir à un nouveau statut pour les réservistes. Cet entretien a bien entendu pris un relief particulier avec les récents événements dramatiques et horribles qui frappent notre pays”. estime la députée du Loiret.

Marianne Dubois s’associera aux travaux du prochain Conseil de défense, le Président ayant souhaité faire monter en puissance les propositions des parlementaires, afin que le dispositif puisse être opérationnel dès la rentrée. Avec semble t-il un budget de 100 millions d’euros. Marianne Dubois entend “contribuer au terrible défi auquel notre pays est confronté par le travail et des propositions concrètes et pragmatiques”. 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Il ne sait vraiment plus quoi inventer pour se donner bonne conscience. Encore un “machin” improvisé qu’il va falloir insérer dans les multiples dispositifs qu’il n’arrive plus à coordonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail