Au bon marché, mauvaise pioche

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

image

Orléans se cherche depuis de nombreuses années un destin touristique. La ville a déployé en ce sens, de nombreux efforts et les “chiens d’Orléans” ont commencé à apprendre l’art du toilettage. Il reste cependant quelques -trop nombreuses- poches d’irréductibles, dans notre tissu commercial, pour lesquelles le service rendu au client reste un concept flou, voire un simple alea.
J’en ai encore fait la désagréable expérience samedi 11 août, en ayant la malheureuse idée d’une escapade dînatoire au restaurant Le Bon Marché, au coeur de la vieille ville.
Je ne m’attarderai pas sur le contenu indigent des assiettes, des ravioles collantes comme des timbres poste ou le cabillaud revenant d’une traversée du Sahara. Le tout arrosé, et cela en avait besoin, du vinaigre le plus cher d’Orléans. On pourrait après tout pardonner au cuisinier une méforme, consécutive à une déception amoureuse ou à l’obligation de goûter l’ensemble de ses plats.
Mais est il bien nécessaire, pour infliger ce supplice, de forcer le consommateur imprudent à attendre…deux heures montre en main ? On peut ici parler d’un service magique. L’art de rendre le client transparent, en passant et repassant devant sa table sans le voir, sans lui parler, inlassablement. Les employés ont forcément été formés par Messmer (l’artiste, pas le ministre), adeptes de l’hypnotisme par le dédain à défaut de faire tourner les tables.
Bref, au terme de ces deux longues heures et d’un plat escamoté, il nous a fallu renoncer au dessert, n’ayant pas toute la nuit quand même.
L’addition est arrivée façon “The Artist”. Pas un mot, encore moins un regret. Ma seule consolation a été de retrouver enfin le sel. Il était dans la note.

Patrick Cathelineau

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Ce commentaire est plutôt vindicatif, mais moi je trouve aussi que ce restaurant est lent. Lent et prétentieux, surtout quand arrive la douloureuse. J’avoue que j’en ai un peu marre de ces restaurants de zones touristiques des villes en France qui font payer trop cher une nourriture qui n’est ni très abondante, ni bouleversante. Je voyage actuellement dans un pays puissant, riche et sans chômage dont la gastronomie est bêtement décriée par les français qui n’y mettent jamais les pieds, mais je vous garantis que pour 15-20€ par personne, on y fait de véritables festins, et que le service est rapide et diligent.

    • Vous voulez peut-être parlé du royaume Uni….et la je partage votre avis..Si le BREXIT a eu lieu, on peu quand citer nos amis britannique…

  2. Bonjour,
    Enfin un avis que je partage totalement au sujet de ce restaurant ! Malbouffe, prétentieux, un incroyable non sens du service, des heures d’attente sans excuses. On le le retrouve bien là !

  3. Ancien “habitué”, il est tout de même utile de préciser qu’un changement de propriétaire a eu lieu avant l’été. Clairement, l’objectif de la nouvelle direction semble totalement différent de l’ancienne. Cela joue pour beaucoup dans la dégradation de ce lieu autrefois très accueillant et de sa une carte aux moultes recettes cuisinées/mijotées.

  4. Absolument d’accord avec Patrick ; ce type de restaurant prétentieux est à fuir, ainsi que sa clientèle.
    Je recommande le restaurant de l’Intermarché du Faubourg Bannier : copieux et populaire, avec un menu complet à 10, 50 euros

  5. je suis allée dans ce resto avant cette nouvelle direction!!! pour moi c était déjà nul!! je trouve cela dommâge car l intérieur de ce resto est sympa, il n y a que cela de sympa !!

  6. Personnellement, on n’a attendu “que” une heure et demie alors qu’il n’y avait presque personne en salle.
    Sinon, pour ce qui est de la taille et la qualité des plats, je confirme des propos de cet article et de ses commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail