Retro: Guillaume Peltier veut doter le Centre-Val de Loire d’une langue régionale, le “centrois”

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

bandeau rétro étéDurant tout l’été, Magcentre vous propose de lire ou relire les articles qui ont marqué l’année, ceux que vous avez préférés, que vous avez le plus commentés ou partagés.
Date initiale de publication: 8 novembre 2015

goracentre

Jusqu’ici cette promesse de campagne était tenue secrète. Mais nous sommes en mesure de le révéler, Guillaume Peltier en est à l’origine, s’il est élu, il inventera une langue régionale pour le Centre-Val de Loire. Inspirée de la “langue de Blois” elle serait baptisée le centrois.

Capture d’écran 2015-11-04 à 22.16.11“Notre région est déjà la dernière dans tous les indicateurs économiques et sociaux, mais en plus, elle souffre d’un grand handicap, elle n’a pas de langue propre à son territoire comme le Breton, le Basque, l’Alsacien, le Corse, qui sont fondateurs d’une identité” explique le maire de Neung-sur-Beuvron, qui est géographiquement la commune du centre du Centre. Ce qui d’ailleurs tendrait à expliquer le recentrage du leader de la droite forte.

Guillaume Peltier (LR) dit et répète dans ses discours de campagne électorale qu’un territoire régional se développe aussi sur le terreau de la culture, des traditions. “François Bonneau n’a même pas été capable de créer et de faire éclore un espéranto qui ferait la synthèse entre le Beauceron, le Gâtinais, le Solognot, le Berrichon…” dit-il du président PS sortant. Et il ajoute, “alors qu’avec les châteaux de la Loire, nous avons les plus beaux témoignages de l’histoire de France, même pas une langue régionale pour parler entre nous. Cette région n’a vraiment pas d’identité”.

Guillaume Peltier peste aussi contre le gouvernement qui n’a même pas été en capacite de faire ratifier la charte européenne des langues régionales. Cette langue du CVDL qui pourrait selon nos informations s’appeler le “centrois”, serait enseignée dans les établissements scolaires, mais seulement obligatoire à partir du lycée, de la compétence du conseil régional.  Selon certaines sources, le centrois serait inspiré de la “langue de Blois”, bien connue des politiques. A terme, comme en Bretagne, les panneaux routiers à l’entrée des communes seront écrits en Français et en Centrois. De même, les stations locales de radio-France seront rebaptisées, comme France Bleu qui deviendrait  “France bleu Fréquenzois centrois” à Orléans et Tours.

Le Goracentre

goracente parodie parodique

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Que le français soit notre langue régionale n’est pas si bête que cela ! Nous sommes le berceau de cette langue affirmons le haut et fort ! Vive le Centrois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail