Les Jeunes Socialistes du Loiret demandent l’arrêt de “Rue des Alloc” sur M6

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Dans un communiqué publié ce jour sur leur page Facebook, les Jeunes Socialistes du Loiret dénoncent la nouvelle émission de la chaine généraliste M6

M6 a diffusé ce mercredi soir à 21 h, les deux premiers épisodes d’un docu-réalité de trois heures, intitulé « La Rue des allocs » et présenté par la chaine comme «une immersion sans précédent dans le quotidien de personnes et des familles en situation de précarité »

Pendant six mois, les caméras de M6 ont filmé le quotidien peu reluisant de Marie-Jo, de Gitan, de Franck, de David, qui attendent, chaque début de mois, le versement de leurs allocations pour (sur)vivre. Inspiré du très décrié format britannique Benefits Street, de la chaine Channel Four, “La rue des allocs” suscite déjà la polémique et le ministre de la ville, Patrick Kanner, a déclaré peu de temps après la diffusion de l’émission, sur son compte Twitter: “Après ce 1er épisode de ‘La rue des allocs’, je me joins à l’initiative de la FNARS : interdire l’indécence. Ce soir, la misère était morale” . La FNARS (Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale) avait demandé au CSA d’intervenir en urgence pour annuler le programme, ainsi principalement accusé de multiplier “les clichés, préjugés et remarques stigmatisantes à l’égard des personnes en situation de pauvreté”.
 
Les Jeunes Socialistes du Loiret se joignent donc à cette vague de protestations en publiant le communiqué suivant:

« La rue des allocs », M6 chaine de la provoc

Les jeunes socialistes du Loiret sont scandalisés par la nouvelle émission de M6, « La rue des allocs », qui met en scène des citoyens français dont les conditions de vie précaires les obligent à faire appel à la solidarité nationale. Recevoir des aides n’est pas une honte, la précarité n’est pas un spectacle.

Sans prendre en compte la difficulté de ses conditions de vie, M6 a décidé de stigmatiser toute une population ainsi que tout un quartier d’Amiens plutôt que d’encourager la solidarité nationale. A quel point aura-t-elle, comme son inspiration britannique, altérer la réalité ?

En effet cette émission à l’origine britannique, « Benefits Street », avait choqué par son caractère racoleur déjà en Grande-Bretagne. Aussi une pétition avait-elle été lancée en vain pour faire stopper ce programme. De la misérophobie et de la démagogie, voilà l’œuvre dont M6 fait preuve.

A travers ce genre d’émission transparait l’idéologie que la droite tente de mettre en place, celle de la « chasse aux pauvres » comme elle l’a fait dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin au sujet des aides au RSA. Nous rappelons que la solidarité n’est pas une option, voilà pourquoi le gouvernement a fait voter une loi pour sanctionner ce type de discrimination.

Les jeunes socialistes du Loiret appellent à ce que cette émission soit arrêtée et encouragent tous citoyens à signer la pétition : https://www.change.org/p/m6-fiers-de-saint-leu. La fraternité de notre devise est attaquée, alors que nous devrions en être fiers.

 
 
 
 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail