Jacqueline Sauvage ne fera finalement pas appel

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Epuisée selon ses avocates, Jacqueline Sauvage ne fera pas appel de la décision de son maintien en détention prise par Tribunal d’Application des Peines de Melun. (voir Magcentre)

Carole Marot, une des filles de Jacqueline Sauvage, a déclaré sur BFTMV que sa mère ne « croyait plus en la justice ». « Elle n’en peut plus de se justifier sans arrêt. Elle ne fera plus de demande de libération conditionnelle et attendra la fin de sa peine », a-t-elle ajouté. 

Compte tenu de la grâce partielle du Président de la République et du fait des réductions de peine automatiques, Mme Sauvage pourrait sortir de prison en 2018, a expliqué la procureure de Melun, Béatrice Angelelli, qui précise que Jacqueline Sauvage « pourra déposer une nouvelle demande de libération conditionnelle si elle le souhaite ».

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Son mari voulait la tuer, tuer ses enfants, ses voisins, ainsi qu’il l’avait annoncé de nombreuses fois, ceci depuis très longtemps. Il se serait probablement suicidé ensuite. L’alcool l’accompagnait dans sa violence extrême. Eh bien c’est l’engrenage de la justice qui va la tuer- non c’est déjà fait. Et son entourage dans tout ça.?, ses filles, ses petits-enfants et tous ceux qui ont dit “ouf” après son geste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail