Rétro: Figures de Loire: Alain, le marinier

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

bandeau rétro été

Durant tout l’été, Magcentre vous propose de lire ou relire les articles qui ont marqué l’année, ceux que vous avez préférés, que vous avez le plus commentés ou partagés.
Date initiale de publication: 2 novembre 2015

portrait CRTAlain, le marinier

rêves de Loire photo 72 jeff grossin

Photos : Jean François Grossin

C’est au pied de l’école primaire qu’il fréquenta dans son enfance qu’Alain Gillot amarre aujourd’hui sa toue sablière sur laquelle il propose des promenades découvertes sur un fleuve qui le passionne: la Loire.

rêves de Loire photo 54 jeff grossinMais, natif du village du Thoureil, c’est après un long périple aux multiples expériences de navigation maritimes et fluviales, que ce marinier est revenu bien des années plus tard, poser son bagage d’aventurier.

Alain avait, dans sa jeunesse, pris le goût de la navigation en Loire sur une planche à voile achetée pour une poignée de cerises, mais le temps a passé, avec le retour des bateaux traditionnels sur le fleuve, initié à la fin des années quatre vingt. Et c’est muni d’un diplôme de guide nature et de moniteur de voile complété, par une certification de pilote fluvial qu’Alain a entamé sa remontée de la Loire en pilotant durant plusieurs années un gros bateau amarré au port de Monjean à quelques encablure en aval du Thoureil.

Le rêve de Loire et d’ailleurs

Enfin, il y a cinq ans, Alain réalisa son rêve en achetant une toue sablière qu’il baptisa « La Tzigane », tout un programme pour ce globe trotter qui, quand l’hiver arrive, telle une oie sauvage, s’envole pour d’autres contrées dont il ramène des reportages photographiques sur d’autres fleuves lointains…

Ce bateau traditionnel, mis aux normes pour embarquer douze personnes à bord, permet à Alain d’organiser quotidiennement des promenades découvertes de la Loire, en privilégiant une navigation douce qui limite l’usage du moteur au profit, chaque fois que le vent le permet, de hisser la voile, remontant le fleuve à la fière allure des mariniers des siècles passés. Et notre guide dévoile tout son talent non seulement de marin, mais aussi de connaisseur et d’observateur du fleuve en commentant la faune et la flore, sans oublier l’histoire de la marine et des villages alentour.

rêves de Loire photo 6 jeff grossin

Une philosophie du tourisme

Alain est un amoureux de la Loire et sa philosophie est celle d’un tourisme responsable qui favorise la rencontre des populations avec les milieux naturels préservés, afin de sensibiliser le visiteur à leur protection et de viser à un impact positif du voyageur sur les territoires et les pays visités

C’est pourquoi, avec son associée Patricia, new yorkaise francophile et loirophile venue s’installer au Thoureil, ils proposent de multiple formules autour de la navigation fluviale, des balades de deux heures à trois jours, des animations pédagogiques ou des projections thématiques, pour apprendre à découvrir et aimer ce fleuve sauvage devenu patrimoine de l’humanité.

Gérard Poitou
Photos : Jean François Grossin

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail