Déradicalisation : le premier centre va ouvrir prochainement en Indre-et-Loire

Le premier centre français de prévention et d’insertion (CPIC) par la citoyenneté autrement dit de déradicalisation devait ouvrir ce 1° septembre à Beaumont-en-Véron en Indre-et Loire, près de Chinon. Ce sera plus  vraisemblablement entre le 5 et le 10 septembre.

Le centre de dé-radicalisation de Véron-surBeaumont.

Le centre de dé-radicalisation de Véron-surBeaumont.

Ils’agit de sortir une trentaine de jeunes âgés de 18 à 30 ans de la tentation jihadiste. Ces pensionnaires qui vont arriver au compte-gouttes à partir de lundi pour un séjour de dix mois sont volontaires. Ils n’ont pas de casier judiciaire et ne sont pas fichés S. Ils seront soumis à une période d’observation dans l’enceinte sécurisée du site qu’ils ne pourront quitter les trois premières semaines.

Chacun aura sa chambre. Les couloirs seront placés sous surveillance. Les sorties (le week-end) ou pour se rendre à la Mission locale par exemple seront autorisées, au cas par cas, selon l’évolution de chaque individu. Un travail de groupe et des entretiens individuels seront animés par des intervenants extérieurs, spécialistes de ce secteur.

 

http://www.stop-djihadisme.gouv.fr/index.html

 






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail