Hitachi: les élus unanimes

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Après les premières réactions de Jean Pierre Sueur (PS) et de Michel Ricoud (FDG), un front du refus s’organise pour demander au groupe d’électronique japonais Hitachi de revoir sa décision de fermer le site de production d’Ardon (Loiret).

Cette fois, c’est l’ensemble des élus concernés, toutes tendances politiques confondues, qui publie un courrier adressé à Toshiaki Higashihara, PDG du groupe, pour lui demander d’étudier une solution alternative à la fermeture afin non seulement de préserver l’emploi mais aussi de préserver “les liens de confiance et d’amitié” tissés avec le groupe en 25 ans de présence dans le Loiret.

Jean-Pierre Sueur, Sénateur du Loiret ; François Bonneau, Président de la Région Centre-Val de Loire ; Hugues Saury, Président du Conseil Départemental du Loiret et Charles-Eric Lemaignen, Président de l’AgglO Orléans Val de Loire ont été informés, le 30 août 2016 à l’occasion d’une réunion, de l’intention d’Hitachi de fermer son site de production d’Ardon situé dans le Loiret, le groupe japonais souhaitant privilégier les services à l’activité manufacturière.

L’implantation d’Hitachi dans le Loiret remonte à 1992 et représente aujourd’hui 175 emplois sur notre territoire. Le Centre-Val de Loire et le groupe HITACHI ont ainsi tissé des liens de confiance et d’amitié tout au long de ces 25 années.

Conscients que cette fermeture aurait un impact désastreux pour les salariés, les partenaires de l’entreprise et plus globalement, pour l’écosystème économique de notre territoire, les élus locaux demandent à Monsieur Toshiaki Higashihara d’examiner les solutions qui permettraient l’installation de nouvelles activités à fort développement et donc le maintien de la majorité des emplois actuels. Si la production venait à s’arrêter, un nouvel avenir, construit en concertation, doit être trouvé pour le site d’Ardon.

 

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail