Huit mois de prison pour Jean-Marc Rouillan

Jean-Marc Rouillan

Jean-Marc Rouillan

Le tribunal a rendu son jugement mercredi. Le dernier membre du noyau dur d’Action directe à avoir recouvré la liberté en mai 2012, après 24 ans de prison, devrait y retourner. Mercredi 7 septembre, Jean-Marc Rouillan, arrêté en 2007 à la ferme de Vitry-aux-Loges Loiret avec trois complices, a été condamné à huit mois de prison pour apologie du terrorisme. Le 23 février, lors de l’enregistrement de l’émission “La Grande Tchatche” à la rédaction du mensuel satirique marseillais Le Ravi, diffusée sur “Radio grenouille”, Jean-Marc Rouillan avait qualifié les jihadistes qui ont frappé la France en novembre 2015 de “très courageux“. Son procès devant la 16 ème chambre correctionnelle de Paris s’était déroulé en juin dernier.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail