Aïda: auditions des solistes pour la troisième création de la Fabrique Opéra Val de Loire

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

C’est cette semaine que le jury de la Fabrique Opéra Val de Loire s’est réuni à la salle de l’Institut pour les auditions des solistes pour l’opéra Aïda de Giuseppe Verdi.

aida clément
Les quatre membres du jury composé de Clément Joubert (directeur), Wahid Lamamra (metteur en scène), Corinne Barrère (chefe de chœur) et Christine Demangel (professeure de chant lyrique) ont auditionné prés de deux cent candidats venus de France mais aussi parfois de très loin, pour obtenir un des huit rôles de solistes de cet opéra qui sera proposé au public orléanais à la mi-mars 2017. Verdict: ce vendredi 9 septembre…

institut

L’ensemble sera ainsi au complet pour commencer les répétitions avec les 120 choristes recrutés sur Orléans, l’orchestre de Léonie, les trompettistes du Conservatoire d’Orléans et les élèves de le l’académie de danse Emilie Plotton.

Aïda, le grandiose opéra de Giuseppe Verdi, est la troisième réalisation de la Fabrique Opéra Val de Loire, après les succès de la Flute Enchantée et de Carmen. La Fabrique Opéra Val de Loire a comme projet de démocratiser l’art lyrique, en rendant les spectacles accessibles au plus grand nombre, par la production de spectacles vivants qui valorise toutes les compétences d’un territoire nécessaires à la création d’une œuvre lyrique, en associant des jeunes issus de lycées et établissements techniques, notamment pour les costumes et les décors, à une équipe artistique professionnelle. Cette stratégie permet de créer un modèle économique novateur financé essentiellement par ses recettes propres et de proposer des places moins chères.

GP

http://www.lafabriqueopera-valdeloire.com/

affiche-aida-2017

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Quel dommage qu’une aussi belle initiative soit “promue” par une affiche aussi laide ! À moins que quelqu’un puisse m’expliquer ce qu’une telle affiche recèle de signifiant caché et valorisant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail