Le château du Rivau est sans rival…

44bandeau-art-contemporain

Le château du Rivau

A dix kilomètres au sud de Chinon, près de l’Ile-Bouchard et de Léméré, le château du Rivau, et ses 14 jardins de conte de fées offrent aux visiteurs une découverte médiévale splendide, et un écrin original pour des œuvres d’art contemporain, en exposition permanente ou temporaire. Un lieu à découvrir absolument !

Rivau patricia caroline laigneau

Patricia et Caroline Laigneau.

« Beauvau sans départir », telle fut la devise de Pierre de Beauvau, grand chambellan du roi Charles VII (l’équivalent d’un premier ministre aujourd’hui) lors de la construction du château du Rivau, à partir de 1440. Presque six siècles plus tard, Patricia et Caroline Laigneau, propriétaire depuis 1991 du château, ses anciennes écuries, et du jardin qui l’entoure, en ont fait un lieu à part. A quelques kilomètres au sud de Chinon, un joyau de l’architecture médiévale, et œuvres d’art contemporain dialoguent dans un écrin de verdure féérique. « Le château le plus loufoque du Val de Loire », aiment-elles à dire avec un brin de malice, d’excentricité et beaucoup de passion dans la voix.

Bottes géantes et forêt qui court

Œuvre de Lilian Bourgeat.

Œuvre de Lilian Bourgeat.

Vingt pièces monumentales permanentes dans le jardin complètent la collection temporaire dans le château. Chaque année, Patricia et Caroline Laigneau montent une exposition thématique, reliée à l’imaginaire de la vie de château. En 2016, jusqu’au 2 novembre (fermeture pour l’hiver, réouverture au printemps) ce sont les Fantômes et apparitions qui se glissent à l’intérieur des très belles pièces du château. Salle des trophées, salle de Jeanne d’Arc, ancienne cuisine… Chaque pièce a son identité propre, et rassemble des œuvres qui s’y rapportent. L’originalité – car c’en est une – consiste à proposer « une double lecture de l’art contemporain, pour les adultes, et pour les enfants », explique Caroline Laigneau, la fille de Patricia, qui s’occupe de la promotion touristique du lieu. La féérie n’empêche pas la pédagogie, et l’onirisme du lieu parle à tous, petits ou grands. Comme ces bottes géantes – deux pieds gauches ! – de l’artiste Lilian Bourgeat, qui intriguent les visiteurs autant qu’elles les amusent. Des artistes régionaux ont aussi trouvé leur place dans ces jardins de conte de fées : Julien Salaud, Paul Rouillac, Sanjin Cosabic…

Un univers d’émotion

« On ne sait pourquoi, mais les fantômes aiment à fréquenter les châteaux », s’en amuse Patricia Laigneau. 37 œuvres d’artistes contemporains proposent un univers d’émotion témoignant de la présence de l’irrationnel à l’heure de la prédominance des nouvelles technologies. Fabien Verschaere, Marnie Weber, Jan Fabre, Jean-Michel Othoniel, Magali Vaillant, Evariste Richer, Nadia Sabourin, le duo hollandais Marten Kolk et Gus Kuster, Pierre Ardouvin, Katia Bourdarel, Julien Serve, etc., se sont passionnés pour ces êtres étranges, en quête d’irrationnel et de survivance d’images hallucinatoires. « Une chose en amène une autre » explique notre guide du jour, Patricia Laigneau, formée par des études d’histoire de l’art et collectionneuse d’art contemporain depuis 40 ans, qui connaît par cœur chaque œuvre et chaque artiste.

Les communs fortifiés, les écuries royales et un pressoir complèteront la visite de ce lieu dédié au patrimoine médiéval, aux jardins et à l’art contemporain comme il en existe peu en région Centre-Val de Loire.

F.S

(rediffusion du reportage publié le 4 octobre 2016)

Festival de la fleur d’automne, 22 et 23 octobre

Marguerites d’automne ou chrysanthèmes des jardins, l’automne est aussi – l’aurait-on oublié ? – une saison pour profiter du jardin avant le grand sommeil d’hiver. Au Château du Rivau, les 22 et 23 octobre prochains, le Festival de la fleur d’automne est un bon moment pour découvrir ou redécouvrir des floraisons rares ou méconnues. Deux journées pour s’initier aux créations florales à base de chrysanthèmes ou cascades de marguerites d’automne qui peuvent décorer balcons, terrasses et jardins jusqu’à Noël. Un atelier osier autour des chrysanthèmes avec Marie-Hélène Métezeau, pour adultes et enfants est également proposé de 14h à 18h les deux jours.

Pour les enfants : outre la visite du potager de Gargantua, un atelier sculpture de citrouilles sera proposé (sur réservation) de 10h à 12h. Et à 16h30 une visite costumée du château pour les 5-10 ans. 

Infos pratiques 
Château du Rivau, « Le Coudray » 37120 Lémeré. 02.47.95.77.47. www.chateaudurivau.com. Mail : info@chateaudurivau.com. Ouverture : 26 mars au 30 avril : 10h-18h. 1er mai au 30 septembre : 10h-19h. 1er octobre-2 novembre : 10h-18h. A noter : le 9 octobre à 17h, concert musique et patrimoine.

 

 

Originally posted 2016-10-04 00:04:29. Republished by Blog Post Promoter

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail