Loir-et-Cher : la distribution de comprimés d’iode marche bien

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

La préfecture de Loir-et-Cher informe que huit mois après le lancement de la campagne nationale de distribution d’iode dans un rayon de 10 km autour des centrales nucléaires françaises, le taux de retrait pour la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux s’élève à 46 % pour les particuliers, 28,9 % pour les entreprises et établissements recevant du public (ERP) et 61,1 % pour les établissements scolaires. Ces chiffres sont supérieurs à ceux de la dernière campagne de distribution, en 2009.

Centrale Saint-Laurent

En cas d’accident nucléaire, la prise d’iode stable est une des actions de protection essentielles. Tous les riverains de la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux sont concernés : particuliers, professionnels, entreprises, établissement publics, écoles. Tous doivent avoir à disposition des comprimés pour leur famille, leurs employés, leurs clients et leurs usagers. Pour retirer ces comprimés, il suffit de se rendre dans une pharmacie participante (liste sur www.distributioniode.com) muni du bon de retrait qui a été envoyé au début de l’année 2016.

En cas d’alerte nucléaire, l’iode stable doit donc être pris uniquement et immédiatement à la demande du préfet de Loir-et-Cher. Son message serait diffusé à la radio (France Bleu, France Info, etc.), la télévision (France Télévision) et sur le site Internet préfectoral. Rappel des modalités de mise à disposition des comprimés d’iode au-delà du rayon de 10 km

Le site www.distribution-iode.com et le numéro vert (0.800.96.00.20) restent à la disposition des citoyens.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Et bien non, cette distribution ne marche pas bien. Les pourcentages parlent d’eux-mêmes ! Comme pour le tabac ou la pollution sous toutes ses formes, on préfère fermer les yeux et se dire que cela n’arrivera pas.
    Même les menaces terroristes n’incitent pas plus que cela à prendre cette mesure simple de précaution.
    Monsieur le préfet “mobilisez-vous”, avec vos services et tous les services de secours publics ou privés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail