Valérie Corre : stop ? Non, encore !

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

La député sortante de la 6e circonscription du Loiret Valérie Corre (PS) a annoncé officiellement sa candidature pour les élections législatives des 11 et 18 juin 2017. Élue une peu par surprise en 2012, l’élue loirétaine espère une réélection, et fait le bilan du mandat.

Valérie Corre le 14 septembre.

Valérie Corre le 14 septembre, avec de l’eau gazeuse et des croissants.

C’est officiel, Valérie Corre, députée PS de la 6e circonscription du Loiret est candidate à sa réélection. Elle l’a annoncé devant la presse jeudi 14 septembre, au lendemain d’une assemblée de circonscription qui a rassemblé un soixantaine de militants. “C’est ma cinquième rentrée parlementaire depuis le début de mon mandat, c’est une chance humaine et intellectuelle de pouvoir faire ça”, a-t-elle déclaré en préambule. “Dès le début on a pris des décisions courageuses, grâce auxquelles on a bien redressé le pays. Mais on est au milieu du gué, il faut un deuxième mandat pour aborder de nouveaux sujets”, a-t-elle ajouté. “Sur la question du travail notamment : quel partage du travail, et quel travail ? Se dire aussi que c’est une opportunité, pas de le subir”. Ne fallait-il pas aborder cela dans la fameuse “Loi travail” de la ministre Myriam El Khomri ? “La Loi travail donne déjà des éléments de réponses, sur le dialogue social en entreprise par exemple. Mais il faut aller plus loin”.

“Je n’ai jamais rompu le dialogue”

L’autre sujet qui préoccupe Valérie Corre est institutionnel : “le temps des politiques n’est plus le temps des citoyens, qui ne veulent plus attendre 5 ans pour donner leur avis”. Enfin, le “revenu universel d’existence est une question à aborder. Le plein emploi est derrière nous, il ne faut pas se leurrer. Il faudra bien évidemment évaluer les conditions, l’âge à partir duquel il pourrait commencer etc.”.

valérie corre Pas facile, cependant, par les temps qui courent, de s’afficher députée socialiste en campagne pour sa réélection ; Valérie Corre subit-elle les remontrances – pour rester courtois – sur les marchés ? “Je ne reçois pas d’agressivité de la par des concitoyens lors des rencontres. Je n’ai jamais rompu le dialogue, c’est peut-être pour ça”.

Alors comment faire le bilan de ce premier mandat ? Selon elle, “je me suis montré proche des gens de ma circonscription, c’est dans le travail, l’échange, la présence que ça se joue. Je suis élue du territoire, mais aussi de la nation. Être à l’assemblée, ce n’est pas seulement lors de votre commission, c’est aussi assister aux autres débats”. Sur le cumul des mandats, elle pense que “dans le Loiret, il y a six députés dont trois sur Orléans. Pas besoin d’être député-maire pour défendre ses dossiers, et c’est illusoire qu’on puisse couvrir tout le territoire quand on est maire et député en plus”. Elle qui a voté toutes les lois du quinquennat, “n’envisage pas d’arrêter la politique, ça fait 30 ans que je milite…”, évoque “d’autres formes d’engagements” en cas de défaite. Elle a voté “toutes les lois pénales, et l’état d’urgence” trouve qu’il y a “une sérénité dans la gestion de la crise post-attentats, il faut beaucoup de courage pour rester stoïque dans des moments comme ça”.

Il lui en faudra probablement beaucoup, au regard de la campagne électorale qui s’annonce âpre et sans concession. Et ce n’est sûrement pas son principal adversaire, Stéphane Fautrat (L.R) qui lui laissera le champ libre comme ce fut le cas en 2012 lors de la précédente élection, où la droite avait souffert de sa division et de son trop plein de candidats avec Charles-Eric Lemaignen et Florent Montillot. A moins que cette fois ce soit l’UDI, avec une Alexandrine Leclerc, qui s’y colle…

F.Sabourin.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail