Amilly (Loiret) : le centre d’art contemporain veut investir la ville

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

bandeau-art-contemporain

Les Tanneries à Amilly

L’ancien site industriel a été réaménagé pour en faire un lieu de créations et d’expositions avec des ambitions qui vont au-delà de nos frontières régionales.

tanneries-4

En dehors du Frac Centre à Orléans le nord de la région est relativement dépourvu en scènes d’art contemporain. Ce sera moins vrai à partir du 24 septembre. Car c’est ce samedi-là que sera inauguré et ouvert le centre d’art contemporain Les Tanneries à Amilly en périphérie de Montargis. L’ancien site industriel construit en 1947, fermé 20 ans plus tard et racheté par la ville d’Amilly en 2002 va en effet devenir un lieu emblématique pour la culture contemporaine.

tanneries-8Mais pourquoi à Amilly, ville d’un peu plus de 12000 habitants ? « Parce que la ville  a signifié depuis longtemps son engagement en faveur des arts visuels et des arts plastiques », explique Jeanne Pelloquin chargé du public et du développement culturel aux Tanneries. Mais aussi parce qu’une association locale d’amateurs d’art et d’artistes a implanté une galerie d’art dans la ville et organise des expositions depuis 2007 auxtanneries-1Tanneries. Depuis 2013 la ville a donc engagé (avec l’Europe, la Région, la fondation Total, l’État, l’agglomération) le réaménagement de cette friche industrielle qui va retrouver sa vie dans quelques jours. Pour cela Eric Degoutte, ancien directeur par intérim du Frac Centre et du centre d’art Les Églises à Chelles (77) a été recruté comme directeur et programmateur artistique. « Avec 2 500 m2, explique Eric Degoutte,  ce sera un des plus grands centres d’art contemporain en France mais aussi un lieu unique d’expositions, de création et de résidences d’artistes ».

Un lieu unique

tanneries-7

L’ancien site industriel regroupe plusieurs espaces : sept appartements pour les résidences d’artistes, un bâtiment pour l’école d’art municipale, au rez-de-chaussée une grande halle d’expositions en saison et qui accueillera notamment des créateurs hors saison, et à l’étage une galerie haute avec salle d’exposition et grande verrière.

tanneries-3À l’extérieur, un parc de 4 hectares situé entre deux bras du Loing donne naissance à La Presqu’île, un parc de sculptures, créées sur place ou accueillies pour trois ans. Un lieu ouvert au public pour flâner, pique niquer et bien sûr découvrir les œuvres. « Nous voulons être un lieu de convergence des pratiques culturelles, de dialogue entre elles, de rencontre entre artistes et public » poursuit Eric Degoutte à la tête d’une équipe de six personnes.
tanneries-8 Mais les Tanneries qui accueilleront de jeunes artistes et d’autres plus confirmés veulent aussi « donner des clefs de lecture » « et construire le regard sur l’art contemporain » : cela passera notamment par des formations d’enseignants (200 de la région viendront se former à l’art contemporain), des ateliers pour les familles, des rencontres, projections, conférences, concerts afin de « croiser les pratiques artistiques ». Le dialogue sera aussi ouvert avec d’autres centres d’art comme le Frac Centre, Chaumont-sur-Loire, Transpalette à Bourges, le musée Girodet à Montargis, etc.

Une reconnaissance nationale

tanneries-6Cette ouverture sur le département et la région va cependant plus loin. « Par la qualité de nos infrastructures, de notre démarche artistique, de  nos accueils d’artistes, nous sommes un centre d’art crédible au niveau national et même international », se réjouit Eric Degoutte. Il suffit pour cela de voir la liste des prêteurs d’œuvres pour la première exposition  : plusieurs Frac en France, des galeries d’art, des mécènes, collectionneurs. C’est vrai aussi de la Fondation Hartung Bergman ou du Cnap, le centre national des arts plastiques.

Eric Degoutte est impatient de voir le cordon inaugural coupé le 24 septembre : « Je suis fier de cette aventure extraordinaire, il est rare de voir la création un centre art avec autant d’atouts et qui va investir sa ville, Amilly, mais aussi trouver de l’écho chez tous les amateurs d’art en France ».

Jean-Jacques Talpin. 

Une ouverture en apothéose les 24 et 25 septembre

C’est ce week-end des 24 et 25 septembre que sera inauguré et ouvert le centre d’art avec trois expositions majeures :tanneries-5

-Une histoire de formes, tour d’horizon de ce qui a marqué la peinture depuis les années 50 avec des œuvres de 30 artistes comme François Morellet, Vera Molnar, Claire Chesnier, Salvatore Emblema. Jusqu’au 12 mars 2017.

-Œuvres au singulier : l’exposition déjà ouverte depuis mars dernier retrace la peinture des années 70 à nos jours déjà mises en valeur par l’association AGART qui en assure la programmation avec des artistes reconnus comme Claude Viallat, Jean-Pierre Pincemin ou Jan Voss. Jusqu’au 13 novembre.

-Presqu’Île : le parc de sculpture situé dans le jardin des Tanneries avec un circuit aménagé entre prairies et bras du Loing pour découvrir les œuvres de Jennifer Caubet, Elisabeth Ballet pour Pierre Tual. Jusqu’au 12 mars 2017.

La journée du samedi sera également close à 20 heures par « 9000 pas », une chorégraphie de Joanne Leighton.

Centre d’art contemporain Les Tanneries
234 rue des ponts
45200 Amilly

Tel 02 38 85 28 50
www.lestanneries.fr
contact-tanneries@amilly45.fr

Horaires d’ouverture : du jeudi au samedi de 14 h 00 à 19 h 00,
À compter du 24 septembre :  du mercredi au dimanche de 14 h 30 à 18 h 00

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail