L’US Orléans concrétise enfin, et avec la manière: 3 buts à 1 contre Strasbourg

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Tout arrive:  Orléans a -enfin- réussi à concrétiser par trois fois des occasions, alors qu’elle n’avait pas connu la réussite lors de ses dernières sorties, en particulier en déplacement à Laval (1-3) lors de la précédente journée. A contrario, Strasbourg a connu au stade de La Source sa première défaite de la saison.

uso-strasbourg

Rien que pour le but lumineux de Jean-Eudes Aholou, il fallait faire partie des 3 891 spectateurs qui malgré un temps exécrable en début de match garnissaient les tribunes du stade de la Source. Non seulement, l’attaquant orléanais a réussi un chef d’oeuvre en glissant le cuir dans la cage adverse dans un trou de souris, pratiquement depuis la ligne de but en se jouant de deux défenseurs et du gardien. Mais de surcroît, ce troisième but (67 ème ) est venu parachever une phase collective remarquable du milieu et de l’attaque orléanaise plus d’une dizaine de passes, redoublements, remises et une-deux de très belle facture.

Il aura fallu attendra la 7 ème journée pour voir Orléans efficace. Ce succès amplement mérité contre Strasbourg sera t-il considéré en fin de saison comme le match fondateur? Le déclic qui va donner des ailes aux Usoïstes et leur faire prendre conscience de leur niveau? “On a enfin eu la réussite qui nous avait fui jusqu’ici” analysait après la rencontre le président Philippe Boutron devant les supporters. Mais c’était pour ajouter aussitôt, “il ne faut pas s’enflammer”, en soulignant quand même au passage l’absence de six titulaires. Et d’en conclure que c’est tout l’effectif de l’équipe première qui est à féliciter. 

La défense stabilisée par Sami

On avait annoncé une défense du RC Strasbourg genre coffre fort et en fait, par deux fois ce sont deux erreurs des arrières alsaciens qui ont permis à l’opportuniste  Khaled Ayari qui a reçu une ovation méritée à sa sortie (82 ème), de réussir un doublé. D’abord à la 13 ème minute, une mésentente entre le portier alsacien Oukidja et son arrière droit Eric Marester mettait Ayari en bonne position pour tromper le gardien d’un plat du pied de quinze mètres.

Sous  une pluie fine mais diluvienne qui justifiait pour la première fois de la saison le nom du stade de La Source, les 22 acteurs eurent le mérite de poursuivre une rencontre plaisante, mais un peu cantonnée au milieu de terrain. Hormis un beau une-deux Ayari-Aholou dans la surface à la 26 ème, et un autre mouvement incisif avec Ziani et Baretto à l’origine, là encore conclu par Aholou bien anticipé par le gardien de Strasbourg.

Le retour de la tour défensive André Sami dont l’absence s’était fait sentir dans les sorties précédentes a stabilisé la défense orléanaise bien inspirée. Hormis sur un magnifique coup franc concédé à 25 mètres avec une frappe sèche et parfaitement placé par Dimitri Lienard,  que le portier Orléanais Oumar Sissoko a “sorti” de sa lucarne.

Sissoko à la manoeuvre

Trois minutes après la reprise en seconde période, Khaled Ayari, un des meilleurs orléanais, subtilisait à nouveau un ballon que l’arrière défense strasbourgeoise avait tardé à dégager et s’en allait battre une seconde fois Oukidja d’une nouvelle frappe à ras de terre. Ne restait plus que l’apothéose avec le chef d’oeuvre de Jean Eudes Aholou et Orléans à la 67 ème ne pouvait plus être rejoint tant l’équipe de Frapolli maîtrisait son sujet. Vexés les visiteurs poussaient un peu par Boutaib et Noguerra et sur corner Sissoko le goal d’Orléans en profitait pour se mettre en exergue par ses sorties.

usoEn toute fin de rencontre (89 ème), alors que les Orléanais déconcentrés avaient déjà plié les gaules, sur un centre au cordeau venu de la droite et repris au second poteau acrobatiquement par Vincent Nogeira, Strasbourg réussissait à réduire la marque.  Un but qui minimise à la marge la large victoire d’Orléans enfin réaliste.

Reste maintenant à confirmer contre d’autres gros calibres que sont Lens dès mardi (20 heures à Bollaert) et vendredi 23 contre le leader Amiens à La Source (20h). Si  l’on s’en tient à cette prestation de haut niveau contre Strasbourg, l’US Orléans a de quoi rivaliser favec les meilleurs de Ligue 2.

Ch.B

La fiche: US Orléans bat RC Strasbourg 3 à 1. Buts d’Ayari (13 ème 48 ème), d’Aholou (67e), Pour Orléans, de Gragnic à la 88 ème  pour Strasbourg. Arbitrage de Eric Watellier. Temps pluvieux, 3891 spectateurs.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail