Impôt: Valls s’incline devant Richert et Bonneau

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Finalement les présidents de région auront eu raison du Premier ministre sur la taxe régionale. Manuel Valls a finalement renoncé à la mise en place d’une nouvelle taxe spéciale d’équipement régional, qui devait toucher les ménages et les entreprises.

Philippe Richert, le président de l'ARF et François Bonneau, président délégué.

Philippe Richert, le président de l’ARF et François Bonneau, président délégué.

Après avoir accepté de mettre en place cette nouvelle taxe, l’ARF (association des régions) présidée par Philippe Richert (Grand-est) et François Bonneau (Centre-Val de Loire) avait fait volte-face sous la pression des présidents de droite.

Une fois n’est pas coutume. Pas encore adoptée, la «taxe spéciale d’équipement régionale», qui devait peser sur les ménages et les entreprises à hauteur de 600 millions d’euros, est déjà mort-née. Ce projet de nouvelle taxe foncière destinée à financer les régions «a été abandonnée par le gouvernement et les régions», a-t-on appris vendredi auprès de Matignon, confirmant une information du Parisien. «Cette piste de réflexion (de la TSER) a été abandonnée par le gouvernement et les régions», a indiqué Matignon à l’AFP.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail