Toujours pas de victoire à la maison pour le Tours FC (1-3 contre Nimes)

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

L’équipe dirigée par Fabien Mercadal a subi une nouvelle défaite sur le score de 3 buts à 1 hier soir, au stade de la Vallée du Cher, face à Nîmes.

mercadal

Fabien Mercadal, l’entraineur du Tours FC. @Tours FC

 

L’histoire se répète pour le Tours FC. C’est la troisième fois cette saison que le club perd sur ce score, après les rencontres contre Strasbourg et Amiens la semaine dernière. Pour ce match, le coach tourangeau avait décidé de titulariser pour la première fois deux recrues du dernier mercato, à savoir Roli Pereira de Sa (prêté par le Paris Saint-Germain) et Sacha Clémence, en provenance de Créteil. Du côté nîmois, on retrouvait un ancien de la maison, l’attaquant ivoirien Christian Kouakou, épaulé en attaque par Aït-Fana et Alioui entre autres.

Contre son camp

tours-nimes

Le match commençait tambour battant, mais de bien mauvaise manière pour les ciel et noir, puisque Mohamed Maouche inscrivait un but contre son camp suite à un coup-franc nîmois, a priori peu dangereux… C’est ce même Maouche qui, 4 minutes plus tard, va décider de se faire justice lui-même, en égalisant d’une frappe à ras de terre dans la surface. Deux buts en 12 minutes de jeu, nous pouvions légitimement nous attendre à une partie qui allait s’emballer, pour le plus grand plaisir des supporters. Au final, nous avons eu droit à une phase de flottement. Puis l’équipe tourangelle est retombée dans ses travers : sur un cafouillage et un mauvais dégagement de la défense, Rachid Alioui ne se faisait pas prier pour punir ses adversaires du soir et fusillait le portier Quentin Westberg, quelques minutes avant la mi-temps.

Une défense friable

Au retour des vestiaires, le Tours FC a eu plusieurs opportunités d’égaliser, comme par exemple ce face-à-face complètement raté du latéral droit Ibrahim Cissé. Mais c’est le problème de l’équipe depuis le début de la saison : sur le plan offensif, le Tours FC est capable du meilleur, que ce soit par le biais de Bouanga et Bergougnoux par exemple, mais lorsque l’attaque est en peine, on ne peut pas vraiment dire que la défense soit un gage de sécurité. D’ailleurs, Alioui (encore lui) s’offrira un doublé et pliera la rencontre 20 minutes avant la fin du match. Suite à cette rencontre, Mercadal et ses joueurs pointent à la 17ème place du classement.

Arnaud Roszak

———————————————————-
Tours FC 1-3 Nîmes Olympique
Stade de la Vallée du Cher
4.357 spectateurs

Tours FC : Q. Westberg (c), I. Cissé, B. Milosevic, F. Miguel, D. Konaté, O. Cissé, H. Belkebla, M. Maouche (58’ B. Bergougnoux), D. Bouanga (72’ M. Do Couto), R. Pereira De Sa (55’ G. Malfleury), S. Clémence

Nîmes Olympique : G. Gallon, G. Angoula, F. Harek (c), A. Briancon, S. Alakouch, L. Azouni, T. Savanier, K. Ait Fana (72’ T. Walls), R. Alioui (90′ S. Thioub), C. Kouakou (87’ F. Fabre), R. Ripart 

Buts : Tours FC : M. Maouche 12’
Nîmes Olympique : M. Maouche (csc) 8’ ; R. Alioui 38’

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail