Soufiane Sankhon, un voyage à Rio qui reste inexpliqué

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Dans un bref échange avec l’intéressé lors du conseil municipal de ce lundi, les élu(e)s d’opposition Corinne Levelleux (PS) et Jean-Philippe Grand (EELV) sont revenus sur le financement du voyage à Rio de Soufiane Sankhon, adjoint en charge des sports, par l’USO Judo, association qui reçoit des subventions de la ville d’Oléans.

Soufiane Sankhon après avoir indiqué qu’il s’était rendu à Rio à la fois pour soutenir les sportifs orléanais engagés dans différentes compétitions mais aussi pour nouer des contacts dans la perspective de la candidature de Paris pour les JO 2024, missions qui justifiaient alors pleinement un financement de la ville, a ajouté que l’USO Judo n’avait financé que son billet d’avion et son hébergement dans une chambre où cinq personnes dormaient, le reste relevant de ses deniers personnels. Quant au montant de la participation de l’USO, il n’a pas été dévoilé.

Et le maire Olivier Carré de s’empresser de clore la discussion, en arguant qu’il avait pu constater ce genre de financement dans d’autres collectivités (suivez mon regard…), piètre réponse pour une question qui soulève à l’évidence la légitimité, voire la légalité, du financement d’un voyage qui ressemble pourtant bien à un conflit d’intérêt caractérisé.

GP

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail