Tours: la Cité Internationale de la Gastronomie en Val de Loire est lancée

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Le projet dispose désormais d’une vitrine dans le centre ville et d’un projet tournant autour de la formation et de la recherche universitaire.

cite-gastro-3

La grande foule pour l’inauguration de la Cité de la Gastronomie.

A la villa Rabelais la bien nommée

Certes on est loin du projet de cité internationale de la gastronomie chiffré à 35 millions d’euros que l’ancien maire de Tours Jean Germain voulait créer dans sa ville. De même on est loin de l’ambition initiale de ce projet gouvernemental quand Tours –où avait été lancée l’initiative de  l’inscription du « repas gastronomique des Français » au patrimoine culturel immatériel de l’humanité- voulait à elle seule  incarner la gastronomie française. Depuis la ville a partagé son ambition au sein d’un réseau réunissant Dijon, Lyon et Rungis.

cite-gastro-4

Emmanuel Hervé président de l’association Tours Cité de la Gastronomie.

N’empêche « Tours cité internationale de la gastronomie en Val de Loire » est bel et bien lancée  avec une inauguration en grandes pompes le 23 septembre. Pour cela la ville a mis à disposition de l’association « Tours cité de la gastronomie » porteuse du projet l’ancienne Faculté de droit devenue « Villa Rabelais », boulevard Béranger  pour abriter cette Cité. « Certes a remarqué Emmanuel Hervé le président de l’association, notre installation est modeste en m2 et en coût. Mais notre projet est reconnu comme cite-gastronomie-1fédérateur, cohérent, avec une visibilité immédiate et des projets près à être mis en œuvre ».

Un lieu stratégique

Modeste car la ville a été mise à disposition avec seulement 250 000 euros de travaux.  Pourtant le maire Serge Babary a loué la réactivité de l’association et du projet tourangeau qui est le premier en France à émerger, avant les trois autres villes concurrentes. Le projet lancé il y a cinq ans, notamment par le biais de l’IEHCA (Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation) est donc devenu réalité en fédérant l’ensemble des collectivités et des acteurs de la gastronomie. Mais par-delà cette vitrine, c’est avant tout le projet qui mobilise les acteurs : l’association s’est en effet  positionnée autour de quatre thèmes : formation et recherche, santé-bien être, culture-tourisme, produits et producteurs de terroir. La Villa Rabelais sera un « lieu stratégique, un carrefour scientifique et un creuset intellectuel  » pour la formation.

 

100 000 convives le 13 octobre

cite-gastro-5

La signature de la convention entre Emmanuel Hervé, Serge Babary et Philippe Vendrix, président de l’université de Tours

C’est ainsi  qu’elle va accueillir le siège de l’IEHCA, le pôle alimentation de l’université, des programmes de recherche et des étudiants. La villa abritera aussi des salles de cours, un amphithéâtre, une bibliothèque spécialisée de 8 000 ouvrages, des salles de lectures, des cuisines pour le grand public et d’application pour les professionnels, un jardin sensoriel qui sera mis en œuvre avec les grands jardins de la région. Pour cela la Cité va se rapprocher de lieux de formation : CFA, lycées professionnels, vinopôle d’Amboise, Inra, Compagnons du devoir, école Ferrandi,

Serge Babary, le maire de Tours.

Serge Babary, le maire de Tours.

etc.  Au total la Cité veut labelliser une centaine de manifestations régionales liées à la gastronomie.  Après un grand repas l’an passé avec 30 000 personnes, la Cité de la Gastronomie organisera le 13 octobre prochain son « grand repas » avec un menu unique proposé dans plusieurs dizaines de sites (une quarantaine de restaurateurs, des écoles, lycées ou entreprises). Avec l’objectif de réunir 100 000 convives. Une mise en lumière qui doit rejaillir sur Tours qui plus que jamais se démène pour obtenir son statut de métropole.

J.J. Talpin

 

 

Photos

1 : siège de la villa Rabelais

3 :e

4 :

 

5 signature de la convention entre Emmanuel Hervé, Serge Babary et Philippe Vendrix, président de l’université de Tours

 

6 : le maire de Tours Serge Babary

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail