Le camp de Calais entièrement démantelé “avant la fin de l’année”

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

A l’approche des élections, face aux polémiques de plus en plus fortes  sur l’accueil des migrants, François Hollande a promis lundi à Calais que le campement de la “Jungle serait démantelé avant la fin de l’année”, et qu’il reviendrait ensuite avec le gouvernement.

Calais jungleLe chef de l’Etat, qui effectuait la première visite de son quinquennat à Calais, a martelé sa détermination à « démanteler entièrement, rapidement, c’est-à-dire d’ici la fin de l’année, ce campement insalubre où s’entassent au moins 7.000 personnes ». Les associations, qui lui  avaient écrit dimanche  pour l’appeler à « sortir d’une logique gestionnaire », ont été reçues par le président accompagné du ministre, Bernard Cazeneuve, et de la ministre du Logement,  Emmanuelle Cosse.

Le chef de l’Etat a aussi demandé aux Britanniques de « prendre leur part dans l’effort humanitaire que la France accomplit et continuera à accomplir » pour évacuer le campement, une allusion notamment aux mineurs isolés ayant de la famille en Grande-Bretagne laquelle a pour l’instant  accepté 90 dossiers au titre de la réunification familiale. Plusieurs centaines seraient en attente.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail