Open d’Orléans: la chute du géant, les Belges ont la frite

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Seul Français en lice lundi pour la première journée des 16 ème de finale, Kenny de Scheppe est tombé de haut. De ses 2,03 mètres très précisément que le “petit” allemand Peter Gojowczyk, 1,85m quand même, a réussi à faire plier à l’issue d’un match de 2h 43 en trois sets très accrochés et d’un très  bon niveau, 7/6 5/7 7/6

darcis

Steve Darcis. @Pierre Froget / Open d’Orléans.

Kenny de Scheppe, un fidèle de l’Open d’Orléans (dans le tableau chaque année depuis 2011) a parfois paru en mesure de l’emporter. Mais ce sont ses nerfs qui ont craqué. Auteur de trop nombreuses doubles fautes, Kenny n’a pas pu retenir quelques coups de gueule qu’on lui pardonne tant la pression était forte. “C’est pas possible de faire 14 000 doubles fautes” a t-il lancé à son entraîneur, ce qui était largement exagéré. Rattrapé par la patrouille trois fois pour des fautes de pieds, il n’a pas pu s’empêcher de demander au coach, sans agresser l’arbitre de chaise, “mais c’est pas possible il a fumé, il sort le soir et il fume des pétards”. Qu’importe ces saillies jamais méchantes, le duel des deux cogneurs a bien eu lieu. 

Le Français sauve le deuxième set

llemand

L’allemand Peter Gojowczyk qui a sorti le seul français en lice lundi.

L’allemand Peter Gojowczyk, pourtant très  maitre de lui, a lui aussi fait des fautes incompréhensibles à des moments clé comme sur la fin du deuxième set, lorsqu’il a une balle de match à 5/4 et 30/40 sur le service du Français. Mais ce dernier égalise et chipe ensuite le service de Gojowczy qui se désunit à son tour et perd le set 7-5. Comme le premier set, le troisième ira encore au tie -break remporté à nouveau par l’Allemand 7-6. Un client classé 209 ème à l’ATP, mais qui pourrait bien faire tomber d’autres têtes, après avoir décapité l’immense français au patronyme néerlandais, Kenny de Scheppe

L'autre Belge Bemelmans (235) auteur d'une belle perf contre Marchenko (Ukraine, 50).

L’autre Belge Bemelmans (235) auteur d’une belle perf contre Marchenko (Ukraine, 50).

Quant aux belges ils ont la frite et continuent à créer la surprise. Steve Darcis a éliminé le vainqueur 2014, Sergiy Stakhovsky, en 2 sets 7/6 6/1. “C’est la journée belge, en quelque sorte une mini coupe Davis” a-t-il déclaré en conférence de presse. 

Après avoir été blessé ou malade deux années de suite avant de jouer à Orléans, c’est la première fois que Steve peut disputer un match sur le court central du palais des sports. 

Un autre Belge, Ruben Bemelmans (50) s’était offert la perf de la journée en éliminant le favori du tournoi, l’Ukrainien Marchenko (50) par un score sans appel de 6-0/6-4.

Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail