Bien avant Paris, les naturistes ont leur camping dans l’agglo d’Orléans

Paris a toujours eu une propension à inventer l’eau tiède. Ainsi cette annonce qui fait le buzz de la création d’un “espace en plein air” permettant la pratique du naturisme à Paris et qui vient d’être décidée par l’équipe d’Anne Hidalgo, à l’initiative des écologistes.

Sur l’agglomération orléanaise, c’est déjà fait depuis longtemps. Il existe un camping naturiste presque en cœur de ville. Et l’association “Joie et santé” qui le gère, vient de fêter ses soixante ans!

naturiste-parc

Ce camping qui n’ouvre qu’à la belle saison se trouve à quelques kilomètres de la gare de Saint-Cyr-En-Val. Protégé des voyeurs par des palissades, Il est fréquenté par des membres du club d’Orléans -plus de deux cents membres- et il explique sa pratique en la qualifiant de naturisme “familial”. Mais aussi par des “militants” naturistes étrangers -des pays nordiques très friands de vie au grand air- qui, en été, descendent vers les sites de la côte Atlantique et font étape à Saint-Cyr-En-Val. Classé camping une étoile et accessible aux caravanes, les Bogues, c’est son nom, comprend des bungalows de location équipés pour 2 à 5 personnes, une piscine, des terrains de volley-ball, des équipements pour les enfants et la wifi gratuite…Le maire de Saint-Cyr-en-Val même a participé aux festivités de soixante ans de l’association.
En dehors des Bogues, l’association ‘Joie et santé” qui cultive une discrétion compréhensible, organise aussi des activités. 

Comme c’est prévu dans le projet parisien, les naturistes de la région d’Orléans mettent sur pied des événements privés en piscine, au moins deux fois par an aux Balnéades à Ardon, et à Saint-Jean-de-la-Ruelle, sur l’agglomération orléanaise.

Deux millions de Français par an

Le plan du camping naturiste de Saint-Cyr-en-Val.

Le plan du camping naturiste de Saint-Cyr-en-Val.

“La capitale française accuse un net retard par rapport aux grandes villes occidentales où la nudité saine et naturelle, telle que la revendique la Fédération française de naturisme, est autorisée dans les rues ou dans les parcs, telles que San Francisco, Berlin ou encore Munich.
En créant un espace naturiste la ville de Paris rejoint ainsi les autres grandes villes françaises et européennes où le naturisme ne pose aucun souci de bien vivre ensemble” dit la Fédération Française de Naturisme dont la secrétaire générale est Floriane Navas, une Orléanaise, membre depuis sa naissance il y a 32 ans du club de Saint-Cyr en-Val

Paris, toujours en retard de trois wagons sur les aménagements urbains (locations de vélo, zones piétonnes, tramway...) arrivera ainsi comme d’habitude, bien après les régions. Comme le rappelle la fédération, “depuis plus de 50 ans le naturisme est vécu chaque année par 2 millions de Français dans des lieux de plein air et en zone urbaine. Les villes de Leucate et d’Hyères possèdent des quartiers entiers dédiés au naturisme. Mulhouse et ses bains, Marseille et ses Calanques ou son bowling, offrent depuis de nombreuses années la possibilité d’abandonner les vêtements.” . La France compte 73 plages naturistes autorisées et 24 piscines urbaines offrant un créneau spécifique. Voilà Paris habillé pour l’hiver.

Ch.B

Le camping de Joie et santé: http://csorleans-lesbogues.org

 

 

Afficher les commentaires