Entre Patrick Buisson et Nicolas Sarkozy c’est la guerre par livre interposé

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Sale temps pour Nicolas Sarkozy ! Non seulement la courbe en faveur des votes à la primaire de la droite et du centre remonte pour Alain Juppé  et la sienne stagne mais son ancien mentor Patrick Buisson sort un livre assassin.

capture-decran-2016-09-28-a-21-56-16

Dans « » (Perrin), l’ex-conseiller tombé en disgrâce livre une foule de commentaires mesquins et peu aimables prononcés par l’ancien président de la République. Le goût de Nicolas Sarkozy pour les petites phrases assassines décochées  contre ses adversaires ou ses amis politiques est connu. Le monde politique en a bruissé entre 2006 et 2012. Bien que difficilement vérifiables ces sentences à l’emporte-pièce rapportées en plein campagne  de la primaire visent à écorner l’image du candidat dépeint comme vulgaire, arrogant et sans scrupule. « Ils s’en moquent, les Français, que je sois sympathique! Ils veulent que je fasse le job. Est-ce qu’on demande à Rocco Siffredi d’avoir des sentiments? », se serait exclamé le candidat UMP en pleine campagne présidentielle de 2007.

 “Enregistrer certains de ces échanges était pour moi une garantie”

Neuf ans plus tard, Patrick Buisson, mis en cause dans le scandale des enregistrements réalisés à l’insu de l’ancien président et écarté du pouvoir par lui, accuse  celui-ci d’avoir trahi le peuple de droite. « Tout le pari de Sarkozy repose sur l’idée que l’électorat français de droite est toujours le plus bête du monde et aspire à le rester. Croire que, élu contre Marine Le Pen, avec comme premier ministre François Baroin, le déconstructeur de crèches, Nicolas Sarkozy, fera une politique de droite relève soit d’une insondable bêtise, soit d’une extrême candeur”, déclare sans ambage le sulfureux politologue qui justifies ces enregistrements clandestin par « le fait d’enregistrer certains de ces échanges était pour moi une garantie. Celle de pouvoir disposer d’un verbatim fidèle et d’accomplir mon travail en fournissant les arguments et les éléments de langage les plus appropriés ». On ne peut mieux certifier la véracité des citations produites.

Sarkozy aurait sciemment laissé éclater des émeutes dans Paris

livre-patrick-buisson-1_5707629Dans ce pavé de 400 pages rares sont les figures gouvernementales qui sont épargnées mais l’accusation la plus grave concerne la gestion des troubles qui ont émaillé les manifestations anti-CPE en 2006. Nicolas Sarkozy est alors ministre de l’Intérieur et s’oppose frontalement au premier ministre Dominique de Villepin qui lui conteste la prééminence à droite. Pour enfoncer le chef du gouvernement qui porte la réforme, Nicolas Sarkozy aurait, selon Buisson, sciemment laissé éclater des émeutes dans Paris. « Nous avions pris la décision de laisser les bandes de black et de beurs agresser les jeunes Blancs aux Invalides, tout en informant les photographes de Paris Match. L’émotion fut en effet à son comble, après la publication de photos dont l’opinion ne retiendrait que  des hordes sauvages étaient entrées dans Paris”, écrit Patrick Buisson. « Nous avions tremblé à l’idée qu’il puisse y avoir un blessé grave. Mais, au fond, ça valait la peine d’endurer pendant une demi-journée les sarcasmes des médias », aurait ajouté Nicolas Sarkozy, toujours selon Patrick Buisson, Et à propos d’une autre manifestation anti-CPE: « On laissera (les casseurs) faire leurs courses chez Darty et à Go Sport. »”

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail