L’escroc aimait trop le Vouvray pétillant

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

L’AOC Vouvray pétillant est obtenu par l’assemblage de deux millésimes. C’est un vin de qualité dont les vignerons  qui le produisent respectent scrupuleusement le cahier des charges et qui est très apprécié des consommateurs. Il faut croire qu’un escroc l’appréciait  beaucoup non pour son arôme et son goût mais pour les bénéfices qu’il  en tirait.

Champagne-Glass1Les gendarmes d’Indre-et Loire viennent de mettre un terme à son trafic. Le bonhomme achetait depuis plusieurs années des bouteilles de vin pétillant bas de gamme, les nantissait d’étiquettes des producteurs de Vouvray et les revendait au prix du Vouvray pétillant. Sur chaque bouteille il ne prenait que quelques euros mais ce modeste gain était multiplié par le nombre important des bouteilles. Selon les gendarmes de la brigade de Bourgueil, 50 000 bouteilles de piquette pétillante rebaptisée « Vouvray pétillant » auraient été écoulées en Indre-et-Loire et en  Maine-et-Loire pour un préjudice estimé de 150.000 à 200.000 euros. Au cours des perquisitions menées conjointement avec les services de l’Urssaf, les enquêteurs ont découvert 100 nouvelles bouteilles qui attendaient leurs étiquettes pour être commercialisées auprès de particuliers  et d’associations. 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail