A Orléans, la “métropole heureuse” est en marche

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

C’est fait. Le processus de transformation de l’agglomération d’Orléans en métropole en passant par la case communauté urbaine, a été solennellement voté jeudi soir, lors du conseil d’AgglO à une très large majorité. Sur les 22 communes, seuls les élus de Saran ont voté contre cette mutation, cinquante ans après 1964 et la création du SIVOM. La nouvelle gouvernance, l’acte de naissance entre les villes de l’agglomération, petites et grandes, droite et gauche, a été acté par cinq votes successifs.

Le vote historique du duo Lemaignen-Carré, l'actuel et le futur président de l'agglo.

Le vote historique du duo Lemaignen-Carré, l’actuel et le futur président de l’agglo.

Il faut maintenant que le Parlement délibère et vote la loi sur le statut de Paris qui comprend le passage en métropole des capitales régionales dont Orléans. Que parallèlement chaque commune délibère. Et le 1er janvier, l’agglomération présidée depuis quinze ans par Charles-Eric Lemaignen qui aura réussi ce consensus exemplaire, passera en communauté urbaine, raflant au passage 5 millions d’euros et le 1er juillet Orléans Métropole, ce sera son nom, deviendra une des quinze métropoles françaises. “Voici la métropole heureuse” a commenté Olivier Carré, son futur président programmé, reprenant à la volée l’image “d’identité heureuse” de Christophe Chaillou, maire de Saint-Jean-de-la-Ruelle, symbole du consensus politique qui va faire franchir cette étape déterminante à l’agglomération orléanaise.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Tout cela est bien beau, mais quand je lis que certains rêvent de transférer le scolaire et le périscolaire à l’AgglO, enfin à Orléans Métropole, que restera-t-il de nos communes ?

    Pas grand chose, voire rien du tout, et là, on rejoint le rêve de Serge Grouard, celui de la commune nouvelle.

  2. C’est marrant de voir les communistes craindre à ce point de perdre leur bastion de Saran, eux qui accueillent un immense centre commercial, de grosses zones commerciales et industrielles, l’UTOM et le centre pénitentiaire.
    Ces centres d’affaires nécessitent d’importants et coûteux travaux de voirie. A ce qu’ont dit Olivier Carré et Charles-Eric Lemaignen, il y aura un PLU pour Orléans Métropole, qui reprendra le PLU existant des communes. Pour toutes les décisions, il y aura la recherche d’un consensus des élus délégués communautaires et les mairies seront le lien de proximité entre la Métropole et les habitants.
    Moi je suis partisan de la fusion des petites communes avec une plus grande, voire à une fusion totale avec Orléans, mais là cela fait 20 ans que je rêve. Je voudrais aussi que les communes limitrophes avec Orléans Métropole, voire dans une zone de 25 kilomètres, s’y joignent le plus rapidement possible. Cela permettrait de financer les grands projets de façon beaucoup plus juste et de planifier au mieux les travaux d’infrastructure routière ou ferroviaire. Il faudra bien un jour que le tram arrive à Saran et à Ormes, que des échangeurs autoroutiers soient financés et qu’une rocade permettent de faire le tour de la Métropole.

  3. “Seuls les élus de Saran ont voté contre”.

    Petit correctif : Michel Ricoud (conseiller municipal d’Orléans) et les 3 élus de la majorité municipale de Saran ont voté contre “le pacte de gouvernance” discrètement négocié entre droite et PS. L’unique élu saranais de droite a voté pour…

    La déclaration de Maryvonne Hautin en séance est consultable en ligne : http://continuons-avec-vous-pour-saran.elunet.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail