La primaire de gauche sur les rails

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Alors que la primaire de droite bat son plein, la primaire de gauche dite de « la Grande alliance populaire » (22 et 29 janvier) et ses modalités ont été entérinées ce dimanche par le Conseil national du Parti socialiste. Le site internet la concernant sera lancé le 17 octobre.

ps socialiste

Les candidats devront respecter un calendrier précis. Du 1er au 15 décembre ils devront déposer leurs candidatures qui seront examinées et validées officiellement le 17 décembre, date du début de la campagne. Les professions de foi de chaque postulant seront consultables à partir du 20 décembre. Un mois plus tard, le 20 janvier, fin de la campagne. Le verdict sorti des urnes sera connu le 5 février et le candidat investi en bonne et due forme le 5 février, lors d’une convention.

Une « Haute autorité des primaires citoyennes » est mise en place pour veiller « à la régularité de la désignation du candidat ou de la candidate ». Elle validera notamment les candidatures et proclamera les résultats.Cette instance, qui sera installée dès ce mercredi, est formée des 15 membres de la “Haute autorité d’Éthique” du PS présidée par le professeur de droit Thomas Clay. Elle pourra être complétée par des personnalités proposées par les partis co-organisateurs : Union des Démocrates et des Ecologistes, Front Démocrate et le Parti Ecologiste.

Les parrainages

Pour se présenter, les candidats devront réunir un certain nombre de parrainages représentant soit “5% des membres titulaires du Conseil national (15), soit 5% des parlementaires socialistes (19); soit 5% des conseillers régionaux et départementaux socialistes représentant au moins 4 régions et 10 départements (66); soit 5% des maires socialistes de villes de plus de 10.000 habitants représentant au moins 4 régions et 10 départements (10). Ils devront également signer une « charte d’éthique qui fixe les règles de conduite durant la campagne et la déclaration d’engagement qui porte sur le rassemblement des candidat(e)s à l’issue du scrutin ».

Qui peut voter

voteLa primaire est largement ouverte. Peuvent voter tous les Français inscrits sur les listes électorales, les mineurs qui seront en âge de voter en mai 2017 pour l’élection présidentielle mais aussi les adhérents étrangers ou étant âgés d’au-moins 16 ans aux partis co-organisateurs de la primaire.

En signant la feuille d’émargement dans chaque bureau, les votants affirmeront ainsi « se reconnaître dans les valeurs de la gauche ».  Le PS a assuré la présence d’au moins 8000 bureaux de vote (il y en a eu 9100 en 2011) qui seront ouverts les 22 et 29 janvier de 09H00 à 19H00.

Les candidats déjà déclarés

Chaque candidat recevra 50.000 euros maximum pour sa campagne. Cette somme est très inférieure aux 100.000 euros demandés par  Arnaud Montebourg mais en augmentation par rapport à ce qui avait été alloué pour la primaire de 2011 (30.000 euros). Pour financer cette dotation, chaque votant devra s’acquitter d’un euro par tour avant de mettre son bulletin dans l’urne.

Arnaud Montebourg

Arnaud Montebourg

Sur TF1, ce dimanche soir, Arnaud Montebourg candidat déclaré depuis le 21 août, a affirmé qu’il se soumettra à cette primaire, qu’il en acceptera le résultat et qu’il sera « un agent de rassemblement » plutôt que de  « division », même en cas de défaite face à François Hollande. Cela ne l’a pas empêché de se présenter comme l’héritier des « serments du discours du Bourget »  prononcé par le candidat Hollande en 2012.

Arnaud Montebourg sera sur la ligne de départ avec cinq autres candidats déjà déclarés  : Marie -Noëlle Lienemann, Gérard Filoche et Benoît Hamon issus de la gauche du PS, François de Rugy représentant des écologistes pro-gouvernementaux et Jean-Luc Bennahmias (président Front démocrate, (scission du Modem) Ces candidats pourraient être rejoints par un représentant du Parti radical et, bien sûr, par le président François Hollande, si celui-ci décide de se  représenter  en décembre.

F.C.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail