Akoréacro: le cirque à l’abbaye

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Tels des troubadours d’antan, la caravane du cirque Akoréacro s’est arrêtée à l’abbaye de Noirlac pour présenter ce dimanche 2 octobre, un après midi de spectacle totalement original dans ces lieux encore chargés de la mystique monacale. Dans ce magnifique écrin de pierre dorée, la compagnie Akoréacro a développé tout son savoir-faire musical et circassien pour créer avec la complicité de quelques artistes invités, un spectacle de créations à la dimension de la magie du lieu.

akoréacro

L’originalité de Akoréacro c’est d’associer la performance corporelle du cirque à une création musicale qui rythme et conduit cette performance, et cette originalité a trouvé toute sa dimension en occupant les différents lieux de l’abbaye cistercienne, jouant ainsi avec les volumes tant par l’acoustique que par le déploiement des corps. Quel étonnant spectacle qu’un gymnaste à la corde sous la voute de l’abbatiale ou ces déambulations géantes de “portés” de trois acrobates touchant presque les voutes, accompagnés d’une contrebasse, d’un accordéon, d’un violon ou du piano à roue.

Et l’émotion que provoque toujours la voltige ou l’acrobatie se trouvait décuplée par l’architecture lumineuse de ces lieux, du centre du cloitre sous le soleil pour un numéro de roue Cyr,  jusqu’au dortoir des convers où dans la pénombre l’on découvrit le jonglage et la poésie d’un artiste illusionniste qui semblait attirer à lui des pierres en lévitation…

akoréacro

Will et ses pierres

Et bien sûr, le cirque c’est aussi l’humour avec le numéro de fil de la Diva Capriciosa au cellier des moines, et pour finir, ce fut l’apothéose d’un numéro d’Effeuillage pour tous, musiciens et circassiens, dans l’abbatiale, synthèse de l’art consommé de la compagnie Akoréacro entre un magnifique chant choral à l’unisson des voutes monacales et l’ultime frisson  de ces acrobates de génie. Une magnifique création qui prouve, si il en était encore besoin, la parfaite maitrise créative de cette compagnie qui fête ses dix ans cette année !

Basile et la roue Saint Cyr

Basile et la roue Cyr

Intitulé “Cantate circassienne”, ce spectacle unique à l’abbaye de Noirlac était une initiative originale de la Maison de la Culture de Bourges, mais loué soit Dieu, la compagnie Akoréacro continuera de faire vibrer le public par ses prouesses circassiennes et musicales avec son spectacle “Klaxon” qui se produira à Orléans* du 13 octobre au 16 octobre et à Blois du 20 au 23 octobre, sous chapiteau comme il se doit !

Gérard Poitou

*Vous pouvez aussi gagner des places pour le spectacles Klaxon à Orléans

concoursklaxon-2

“Cantate Circassienne” abbaye de Noirlac  2 octobre 2016

Avec les circassiens

Eve Bigel, voltige, acrobatie
Basile Narcy, roue Cyr,
acrobatie
Romain Vigier, acrobatie
Maxime Solé, trapèze Washington, acrobatie
Antonio Segura‑Lizan,
voltige au cadre
Maxime La Sala, voltige au cadre
William Thomas, acro‑danse
Nathalie Good, fil, acrobatie
Amaury, corde lisse

Avec les musiciens

Mathieu Santa‑Cruz, percussions, acrobatie
Guillaume Thiollière, accordéon
Guilhem Fontes, piano
Boris Vassallucci, violon
Vladimir Tserabun, violoncelle, contre‑basse
Jean‑Christophe Lacroix, cuivres

Drôles de moines

Drôles de moines

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail