Tours à l’heure du Japon

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites
bandeau 37
 

Drapeaux nippons hissés place Jean-Jaurès, inauguration d’un jardin japonais au Botanique, rencontres entre délégations françaises et japonaises, toute la semaine, le Japon était à l’honneur à Tours qui accueillait les 5emes rencontres franco-japonaises de la coopération décentralisée.

img_9896Délégation Franco-Japonaise en clôture des 5emes Rencontres

img_9896Délégation Franco-Japonaise en clôture des 5emes Rencontres

Débutées en 2008 à Nancy dans le cadre du 150e anniversaire des relations franco-japonaises, ces assises s’affirment avec le temps comme un temps fort des relations binaires entre la France le Japon. Organisées tous les deux ans à tour de rôle dans chacun des pays, c’est Tours qui était l’hôte de la 5e édition de ces rencontres qui réunissent une vingtaine de collectivités de chaque pays.

Serge Babary (c) Arnaud Roy pour 37°

Serge Babary (c) Arnaud Roy pour 37°

Serge Babary, le maire de Tours, ne cachait pas sa satisfaction d’organiser ces rencontres, fussent-elles considérées par tous les intervenants comme une belle réussite en prime. Un moment important pour Serge Babary qui a fait du rayonnement et des relations internationales un cheval de bataille de son mandat. Il y a quelques mois, Jérôme Tebaldi, qui avait la charge d’organiser ces journées franco-japonaises expliquait ainsi : “Nous pensons avec Serge Babary que l’international doit être au cœur de nos préoccupations pour faire rayonner la ville. Les relations internationales sont souvent sous-estimées, je pense au contraire qu’elles sont primordiales dans un monde ouvert aujourd’hui ».

Kazufumi Onishi, maire de Kumamoto (c) Arnaud Roy

Kazufumi Onishi, maire de Kumamoto (c) Arnaud Roy

Moments d’échanges autour des problématiques propres à chaque pays, ces 5e rencontres sont ainsi l’occasion pour les collectivités des deux pays de nouer ou renforcer des contacts. Avec comme thème, « L’innovation facteur de dynamisme économique », ces 5e rencontres franco-japonaises ont été riches en échanges à écouter les participants qui se sont fendus d’une déclaration finale dans laquelle ils réaffirment ensemble la nécessité de poursuivre ces échanges afin de « promouvoir les échanges fructueux et les liens d’amitié entre la France et le Japon ». Pour Serge Babary, « Les échanges entre les collectivités locales de nos deux pays sont essentiels. On peut noter des convergences de problématiques entre nous. Comme les difficultés du découpage administratif ». De son côté, Kazufumi Onishi, le maire de Kumamoto poursuivait sur ce sujet : « Nous devrions nous inspirer de la réforme de Régions en France pour notre pays ».

Des coopérations entre villes et collectivités qui viennent en appui de la diplomatie traditionnelle explique le maire de Tours qui voit en ces rencontres une nouvelle forme de diplomatie. Des propos qui font écho à ceux de Bertrand Fort, du ministère des Affaires étrangères : « Le rôle du ministère, c’est d’accompagner les collectivités françaises et japonaises dans des partenariats de coopération et cofinancement de projets. Ces 5èmes rencontres marquent une étape supplémentaire dans les échanges franco-japonais ». Et le représentant du Ministère des Affaires étrangères d’y voir « un excellent moyen de permettre de tisser des liens dans différents domaines et de densifier les liens économiques entre les deux pays ».

Des rencontres appelées à durer donc. Les prochaines auront lieu en 2018 dans la ville de Kumamoto, frappée récemment par un important séisme. Dans une région pourtant habituellement épargnée par les tremblements de terre et où les risques sismiques sont faibles, le maire de la ville estime que ces 6èmes rencontres seront un stimulant pour avancer et reconstruire. Le maire-hôte des 6èmes rencontres souhaite y voir aborder de nouveaux thèmes qui n’ont pas été explorés depuis la création, en 2008 :

  • Le vieillissement de la population (enjeu majeur au Japon)

  • L’éducation des jeunes enfants à se tourner vers les cultures étrangères (un problème au Japon)

  • Développement renforcé des collaborations entre collectivités françaises et japonaises

Du côté de Tours, ces 5e rencontres auront été également l’occasion de réaffirmer et de solidifier les liens avec la ville jumelle de Takematsu. Et le maire de Tours d’évoquer des échanges futurs à venir sur le thème de la gastronomie. Cité internationale oblige…

http://www.37degres-mag.fr/

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail