Camille Fabre, autobiographie d’un anarchiste

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Roman d’un homme qui voulut vivre et comprendre la 3e République

Le 13 mai 1944, Camille Fabre achève, date et signe son manuscrit. S’il le signe Albert Loufabro, « c’est qu’il ne faudrait pas deux Fabre » ; l’autre, c’est Henri, son frère cadet, qui deviendra l’illustre fondateur des Hommes du Jour, des Hommes du Peuple et de la Corrèze Républicaine et Socialiste.
Mais Loufabro nous prévient. Corrézien né à Ussel en 1874, il n’a longtemps connu qu’un prénom : « Albert », qu’il aurait tenu du père adoptif de sa mère, un prêtre. Ce dernier, qui s’était promis de l’éduquer et d’en faire un curé, décéda avant que l’enfant ne soit en âge de quitter le giron maternel. Cette séparation d’avec sa mère s’effectuera plus tard, dans des conditions sordides — lot des miséreux — que Camille ne pardonnera pas à la société bourgeoise capitaliste.

 

affichettecamillefabreL’Association Double Cœur, en partenariat avec le Centre des Monuments Nationaux organise le mercredi 12 octobre 2016 à 19h30 dans la Salle des Festins du Palais Jacques Cœur une soirée Lecture Théâtralisée «CAMILLE FABRE / Roman d’un homme qui voulut vivre et comprendre la 3e République». Cette soirée est présentée à l’occasion de la de parution de l’autobiographie de Camille Fabre aux Éditions de Champtin.

Natif d’Ussel, Camille Fabre (1874-1945) entreprend d’écrire son autobiographie pour prévenir la jeunesse des pièges qui la guettent quand, frappée par les injustices sociales, elle s’insurge. Qui mieux que lui pouvait s’atteler à cette tâche ? Jeune anarchiste, il fut lourdement condamné pour un acte de reprise individuelle commis en 1899..

La lecture  des Extraits choisis suivant les étapes de ce livre est due à l’initiative de son arrière petite fille. Présentée par Esther Tarente, Vladia Nuyttens, Daniel Trouvé, et Nathalie-Noëlle Rimlinger, il constitue un sérieux outil pour la compréhension historique et sociologique des luttes populaires en France.

Mercredi 12 octobre 19 h 30

Palais Jacques Cœur 10Bis Rue Jacques Cœur, 18000 Bourges

http://doublecoeurbourges.blogspot.fr/2000/06/dcan69.html

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail