NKM : la candidate que les marraines aiment

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Nathalie Kosciusko-Morizet, seule femme candidate L.R à la primaire de la droite et du centre, était en visite à Orléans lundi 10 octobre, à l’invitation de Constance de Pélichy, maire de la Ferté-Saint-Aubin et conseillère régionale. Pompiers, site d’Amazon à Saran, et réunion publique place du Martroi pour ses militants et soutiens, la candidate préférée des élues et des femmes a charmé. Une primaire pour prendre date ?

Nathalie Koscisko-Morizet en visite chez les pompiers du SDIS du Loiret.

Nathalie Koscisko-Morizet en visite chez les pompiers du SDIS du Loiret.

Est-ce parce qu’elle rendait visite aux pompiers du SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) à Semoy qu’elle avait entouré son cou d’une grande écharpe rouge vif ? Ou pour être mieux vue ? De toutes façons, elle ne passe pas inaperçue, « NKM ». Dans les rues adjacentes à la place du Martroi à Orléans, quelques heures plus tard, un groupe de femmes se retournait sur son passage. « C’est elle ? Non… Mais si c’est elle ! ».

La politique, au féminin singulier

NKM

Avec Nicolas Kroupkine, directeur d’Amazon Saran.

 Elle ? Tout est dit, ou presque. La seule candidate à la primaire de la droite et du centre, qui n’a obtenu ses parrainages que dans les derniers hectomètres avant la date fatidique – dont celui de Constance de Pélichy, maire de la Ferté-Saint-Aubin – veut s’imposer, avec son projet de « transformation de la société ». Ça rappellera quelque chose aux plus anciens, au début des années 70, avec un certain Jacques Chaban-Delmas. Mais nous n’en sommes vraiment plus là, et Nathalie Kosciusko-Morizet – qui de toute façon n’était pas encore née – pense qu’il y a « une droite de conservation, qui joue sur les peurs. Et une droite de mouvement. Je suis de cette droite-là ». Son positionnement lors de cette primaire ? « Les électeurs qui ne veulent plus de Hollande et qui ne veulent pas de Marine le Pen sont légitimes à venir voter pour la primaire de la droite et du centre”. Elle qui se définie volontiers comme « la porte-parole de la nouvelle société », avoue qu’elle ne songeait pas à la présidentielle quand elle était petite. « Ça doit être inscrit dans le chromosome Y cette affaire-là. Pour moi, c’est plutôt un mûrissement ». Elle aurait eu du mal à y songer le matin en se rasant… et c’est peut-être pour ça que de nombreuses élues lui ont apporté leur soutien. « Il y a eu un mouvement de mobilisation en ma faveur. Beaucoup de femmes, et d’élues femmes. 65 % des élues départementales ou régionales », précise-t-elle. Un choix assumé par Constance de Pélichy, qui avoue elle « ne pas avoir reçu de pressions, mais je me suis beaucoup posé la question de la conséquence de mes actes ».

Protection des travailleurs précaires et des indépendants

NKM

Quelques emplettes chez Amazon ?

 Si un jour cette femme est élue Présidente, il faudra s’attendre à un grand ménage : prônant une nouvelle Constitution, elle veut convoquer une assemblée constituante et transformer le Conseil économique, social et environnemental en « chambre des citoyens”, pour, dit-elle, « redonner la parole au peuple, qui ne peut s’exprimer que tous les 5 ans sur la politique et la façon dont on la fait ». Nouveau droit du travail, protection des travailleurs précaires et des indépendants, taux unique de l’impôt à 20 %, favorable au maintien de l’ISF et… suppression du statut de la fonction publique.

“Des opportunités, et des risques”

NKM au centre de traitement et d'alerte du SDIS 45.

NKM au centre de traitement et d’alerte du SDIS 45.

 En attendant de faire la révolution en allumant le feu avec de telles propositions, c’est sur le terrain des pompiers du SDIS du Loiret qu’elle avait choisi de se rendre, avec une visite du Centre de traitement et d’alertes, accompagné de Marc Gaudet, vice-président (UDI) du Conseil départemental et président du conseil d’administration du SDIS et du colonel Fabrice Chauvin. Puis direction la plateforme Amazon à Saran, pour une visite au pas de charge – elle a de quoi assumer de grands pas – des 70.000 m² d’un incontournable de la vente par Internet. Une caverne d’Ali Baba qui a beaucoup intéressé la sœur du fondateur de Priceminister. 900 salariés fourmillent dans l’entrepôt géant, jusqu’à 1.500 en périodes de pointe. Un géant de la distribution Internet qui avait de quoi jusqu’ici susciter perplexité et interrogations, puisqu’il comptabilisait ses ventes au Luxembourg, échappant au régime fiscal français. Ce qui ne sera bientôt plus le cas, a-t-il annoncé au printemps dernier, sous la menace de la Commission européenne. NKM ne veut visiblement pas tomber dans le piège de la « menace Amazon » : « il y a, à la fois des opportunités et des risques. J’essaie de regarder les choses en face, ne pas tenir le phénomène à distance comme le font certains politiques. J’essaie de comprendre avant de trouver des moyens d’action ».

Jouer le premier tour à fond

NKM

Lors de la réunion publique, avec Constance de Pélichy, sa déléguée pour le Loiret.

« Le sujet en 2017 ce n’est pas le burkini ou les Gaulois, c’est la transformation de la société et comment on fait pour en faire une opportunité », a-t-elle conclu, avant de rejoindre des militants dans un bar du centre-ville. Créditée de 3 ou 4 % dans les sondages, NKM prend-elle date pour l’avenir ? « Je veux jouer ce premier tour à fond », dit-elle avant de réajuster sa grande écharpe rouge, et de filer vers la statue équestre de Jeanne…

F.Sabourin.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail