CCI de Loir-et-Cher : l’entreprise se conjugue au féminin

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

La liste candidate aux élections de la Chambre de commerce et d’industrie de Loir-et-Cher conduite par Yvan Saumet a été dévoilée mercredi 12 octobre. Le président sortant s’entoure de 30 candidats, dont la moitié de femmes. “Ensemble pour entreprendre” est la seule liste en lice.

"Ensemble pour entreprendre", liste candidate aux élections de la CCI  41, renouvelée aux 2/3.

“Ensemble pour entreprendre”, liste candidate aux élections de la CCI 41, renouvelée aux 2/3.

Elles font beaucoup moins causer que les primaires de la droite et du centre. Qui ça ? Les élections des chambres consulaires, notamment la CCI. Mercredi 12 octobre, Yvan Saumet, directeur général de la Polyclinique de Blois et président sortant de la CCI de Loir-et-Cher, a dévoilé sa liste, renouvelée aux deux tiers. Parmi les 31 chefs d’entreprises recensés, 16 hommes, et 15 femmes, “alors que la parité ne nous est pas imposé” prend-il bien soin de préciser.

“30 % des postes parmi les équipes de direction ou de dirigeants d’entreprises sont occupés par des femmes. Il m’apparaît normal qu’elles soient bien représentées à la CCI”, explique le président Y. Saumet. Quatre titulaires féminines rejoindront d’ailleurs la CCI régionale.

Yvan Saumet pdt CCI

Yvan Saumet, actuel président de la CCI 41.

Industrie, commerce et services : Yvan Saumet a pris grand soin d’équilibrer les représentations : les grandes entreprises de services ont douze candidats, un chiffre en augmentation. “Je souhaite que la chambre continue d’évoluer. On ne nous fait pas de cadeau, et il nous reste beaucoup de choses à faire. Notre motivation est d’être très présent sur le territoire, c’est là que les chefs d’entreprises nous attendent”, ajoute-t-il.

Rééquilibrer l’emploi dans le Blaisois

Parmi les chantiers qui attendent les futurs élus, le second échangeur autoroutier de Blois – vieux serpent de mer – dont l’actuel président fait une des priorités de son futur mandat : le colloque en avril dernier a eu un effet positif. Des positions ont évoluées. On s’inquiète du nécessaire rééquilibrage de l’emploi à Blois. Actuellement, 85 % des emplois sont concentrés au nord-est de la ville. Il est nécessaire de rééquilibrer cela dans les 5 à 10 ans”. Si le second échangeur voyait le jour à l’endroit pressenti (proche de la route menant à Vendôme) l’axe Blois-Vendôme pourrait en bénéficier, ainsi que le Vendômois lui même, et ce n’est sûrement pas Jocelyn Mathieu (grand commerçant de Vendôme) qui dirait le contraire.

Quid de la CCI loir-et-chérienne bientôt au milieu de deux futures métropoles (Orléans et Tours) ou dans l’aspiration d’une seule (Orléans) ? “Être au milieu est une chance pour Blois. En plus on est assez éloigné de Paris ce qui, en matière d’implantation, est plutôt bien. Soit Tours et Orléans se battent – comme cela a déjà pu se produire dans le passé – et alors Blois sera le lieu de la réconciliation. Soit ils s’entendent et Blois existera aussi. Si la métropole est à Orléans – ce que je crois – elle entraînera l’axe ligérien”,  dit-il dans un bel élan d’optimisme.

Conscient qu’il est nécessaire de “reconstruire une école en matière de tourisme”, Yvan Saumet souhaite également intégrer plus de “jeunes pousses au cluster agro-alimentaire de Contres”, et “conserver la main sur le sujet de l’aménagement du territoire”. La CCI de Loir-et-Cher a d’ailleurs anticipé en achetant des terrains dans le Vendômois.

Seule liste en lice pour l’instant – elle devrait le rester – “Ensemble pour entreprendre” sera malgré tout soumise au vote entre le 20 octobre et le 3 novembre prochain. Le dépouillement aura lieu le 7 novembre, et l’installation de la nouvelle équipe le 17 ou le 21 novembre. 10.862 entreprises sont concernées par ce vote, qui sera électronique. Lors des dernières élections, le taux de retour était de 24 %.

F.Sabourin.

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail