Migrants à Salbris : Guillaume Peltier persiste et signe

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Guillaume Peltier.

Guillaume Peltier au Conseil régional, le 13 octobre.

L’arrivée prochaine de 60 demandeurs d’asile à Salbris, en Cada (Cendre d’aide aux demandeurs d’asile) n’en finit pas de provoquer des vents forts au dessus de la canopée solognote. En marge de la session plénière du Conseil régional, le maire de Neung-sur-Beuvron, conseiller régional et secrétaire départemental des Républicains insiste : « Je suis d’accord pour que nous accueillons des réfugiés de guerre sur notre territoire, c’est notre devoir de Français, je l’ai déjà dit et je le redis. Mais un débouté du droit d’asile, non. Ils sont 66 % sur le nombre de demandeurs d’asile, et seulement 4 % de ce chiffre sont réellement expulsés. Et bien moi je dis que l’humanisme commence à l’application stricte du droit français ». 576 migrants doivent arriver en région Centre-Val de Loire, sur décision du Gouvernement de démanteler la jungle de Calais, portant à terme leur nombre à 828 sur l’ensemble de la région. Autant de places à trouver et créer en Cada ou en CAO (Centre d’accueil et d’orientation). « Trois centres doivent ouvrir en Loir-et-Cher (Blois, Romorantin, Vendôme). Le rapport de la Cour des Comptes 2016 indique que seuls 34 % des demandeurs d’asile sont des réfugiés de guerre. Les autres, qui sont déboutés du droit d’asile, doivent être expulsés ». La pétition « Non à un centre de migrants à Salbris » que l’élu solognot a lancée sur la commune, a déjà, selon lui, recueilli 1.000 signatures, « dont 200 ce matin (13 octobre, Ndlr), malgré la pluie ». Après la pluie, le beau temps ?

F.S.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail