François Hollande ou l’art de se tirer une balle dans le pied

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Communiquer est un art dont notre président de la République a oublié d’apprendre les codes.  Dans ce domaine, depuis le début de son quinquennat il n’a cessé de multiplier les impairs. Ce vendredi matin encore. Fallait-il qu’il envoie une lettre publique d’excuses à la magistrature après l’avoir insultée dans le livre de deux journalistes du Monde qui rapporte ses propos ? Il est un chef d’État qui n’a pas vraiment pris la mesure de sa fonction. Va-t-il aussi s’excuser auprès des footballeurs qu’il a également pris pour cible ?

14102016-lettre-aux-cours-d%27appel-et-tgi-1-1

Dans ses confessions-fleuves, à force de multiplier les piques Hollande s’est aliéné beaucoup de monde à tel point que sa majorité se fissure. En voyage au Canada, le premier Ministre que l’on dit prêt à se présenter si le Président sortant renonce a regretté « tous ces débats, toutes ces discussions qui ne sont pas bons pour la vie politique et la vie démocratique ».

Jean-Marie Le Guen

Jean-Marie Le Guen

Quatrième personnage de l’État, Claude Bartolone, PS, président de l’Assemblée nationale, s’est interrogé publiquement sur « la volonté de François Hollande de se représenter » ajoutant même « un président doit entretenir le feu sacré. Un président ne doit pas autant se confesser. Le devoir de silence fait partie de sa fonction ».

Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’État aux relations avec le Parlement mesure, pour sa part, le désarroi des élus de  la majorité qui évitent tant qu’ils peuvent, eux, de parler et s’autorise. « François Hollande devrait peut-être s’adresser plus directement aux Français. Les journalistes ne sont pas forcément toujours l’intermédiaire idéal ». Quant au très pragmatique Thierry Mandon (PS de l’Essonne), secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur, dès mercredi, après la publication d’une  interview  du chef de l’État dans le Nouvel Observateur et des bonnes feuilles du livre, il pronostiquait qu’«Arnaud Montebourg est désormais en mesure de battre François Hollande lors de la primaire de la gauche des 22 et 29 janvier. Compte tenu de l’éclatement de la vie politique française tout est possible ».

De couac en couac

hollandeL’alerte est  très sérieuse et les dégâts chez  les soutiens de la gauche très importants. Ils n’en peuvent plus d’avaler des couleuvres. Depuis le début du quinquennat les ratés dans la communication élyséenne sont légion. Première erreur en 2012, Hollande lie sa candidature à un deuxième mandat à l’inversion de la courbe du chômage. Puis, alors que sa majorité  est aux prises avec le mariage pour tous, le Président invoque publiquement « la liberté de conscience »  des maires  l’obligeant à recevoir à l’Elysée une Inter-LGBT  aussi ulcérée que les magistrats venus hier soir lui dire leur courroux. Puis est venue la déchéance de nationalité  entourée d’une communication brouillonne pilotée par le Président. Avec l’intervention télévisée pour régler le cas Léonarda on  avait déjà atteint des sommets.

De couac en couac, persuadé d’être  son  meilleur avocat, l’ex Premier secrétaire du Parti Socialiste qui pendant des années a alimenté la presse en analyses et en petites phrases a omis de  se forger une vraie et efficace communication de président de la République. Résultat à force de se tirer une balle dans le pied,  François Hollande ne dispose plus d’une parole crédible. Dans ce contexte illisible, après « une alerte très sérieuse » selon de nombreux observateurs, une recomposition de la majorité gouvernementale est-elle possible ?  Valls, Bartolone, Cambadélis, Le Drian et Le Foll qui ont en commun d’être des poids lourds du gouvernement s’y emploient tant bien que mal et bien qu’ils ne soient pas issus du même courant.

F.C.

Lire aussi dans Mag’Centre: François  Hollande : un livre de confidences choc

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Un homme vient de sonner , il me demandait si je n’avais pas une heure ou deux de travail à lui confier pour 10 ou 15 euro parce qu’il a sa famille à nourrir , hier c’était une femme âgée dont la retraite dépasse tout juste le minimum (pour survivre) vieillesse etc … eux et les autres blessés, heurtés, violentés dans leur vie n’ont pas accés à l’ouverture du “journal” de 20h parce qu’ils montrent le vrai visage de la politique menée par ces “gens là” et leurs misérables manoeuvres pour essayer de rester au milieu de la piste du cirque.
    Et ne croyez pas qu’un/une autre ferait moins pire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail