Saint-Martin est monté au ciel

bandeau 37


Ce samedi 15 octobre, Saint-Martin a retrouvé sa place dans le ciel de Tours, à plus de 50 mètres du sol. Niché au point culminant du dôme de la basilique qui porte son nom, celui qui fût le premier évêque de Tours trône magistralement en protecteur de la ville. Plutôt que de longs discours, c’est en chiffres et en photos que nous avons décidé de vous faire revivre le retour de l’ancien officier romain en terres tourangelles

saint martin tours

9h00. Privatisée pour l’occasion, la place Chateauneuf au pied de la Tour Charlemagne et à quelques encablures de la Basilique St-Martin est prise d’assaut par les fidèles. Monseigneur Aubertin, en maître des cérémonies, bénit l’imposante statue verte et dorée en présence de croyants, non-croyants et des sœurs de la congrégation des bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre. Ces bénédictines à la vie monastique installées rue Balechoux veillent aussi sur Saint-Martin et son tombeau. A la fin de la bénédiction donnée par l’archevêque de Tours, Monseigneur Aubertin monte sur la passerelle conduite par un technicien pour poser dans le dos de la statue, les précieuses reliques de Saint-Martin enfermées dans une petite boîte en bois.

Saint-Martin, saint patron des policiers

Toute la nuit qui a précédé, elle fût gardée par un service privé de protection. Pas question pour elle d’être l’objet de vandalisme. C’est aussi sous protection policière que se sont déroulées les animations et cérémonies liées au retour du Saint. A ce propos, saviez-vous que le saint patron des policiers est précisément Saint-Martin…

saint martin tours

La statue de Saint-Martin :

1889 : c’est l’année de mise en place de la statue conçue à l’époque par le sculpteur Jean-Baptiste Hugues.

4,25 : c’est en mètres la hauteur de la statue qui a été rénovée pendant 4 mois à Périgueux dans une entreprise spécialisée, la société Socra.

1,7 : c’est en tonnes le poids de la statue faite de bronze

Le maire de Tours ferme alors la trappe qui ne sera ré-ouverte que dans plus d’une centaine d’années vraisemblablement…

10h25. C’est au tour des autorités municipales conduites par le maire de Tours de lancer la cérémonie civile du retour du Saint. Serge Babary prend la parole au pupitre. Accompagné de plusieurs adjoints et mécènes, dont le principal, le PDG d’AG2R La Mondiale, André Renaudin, le maire présente aux badauds la plaque commémorative qui sera installée dans le dos du Saint. Le maire présente également le « tube » qui y sera accroché et où les générations futures pourront y lire les entreprises, les plans et mécènes qui ont participé à la rénovation de la statue monumentale. Applaudi par la foule, le maire répète les gestes fait quelques minutes plus tôt par Monseigneur Aubertin. Installé sur la passerelle, Serge Babary accroche la plaque dorée et accroche le tube en aluminium. Le maire de Tours ferme alors la trappe qui ne sera ré-ouverte que dans plus d’une centaine d’années vraisemblablement. Déjà les regards, à ce moment, sont tournés vers l’impressionnante grue bleue garée rue des Halles et le dôme « métallique » de la Basilique qui n’attend plus que son hôte…

saint martin tours

Le dôme de la Basilique :

1,6 : c’est en millions d’euros, le montant des travaux lié à la rénovation du dôme.

15 : c’est en tonnes, le poids des 30 000 briques qui composaient le dôme de la basilique.

90 : c’est en pourcentage (%) la réutilisation du plomb pour refaire le dôme.

150 : c’est en tonnes, le poids de l’échafaudage qui entoure l’intégralité du dôme et une partie de la basilique.

900 : c’est en heures ce qu’a représenté le chantier « solidaire » pour des personnes en recherche d’emploi.

30 000 : c’est le nombre de briques qui ont été déposées lors des travaux et qui constituaient l’ensemble du dôme. Une partie de ces briques devraient être offertes à tous les donateurs et mécènes.

12h15. De larges sangles sont installées sur la statue du Saint. Cet ornement de sécurité indique que la statue rénovée va bientôt prendre son « envol » pour un voyage aérien à plus de 57 mètres. Toutes les précautions sont prises. Un périmètre de sécurité est assuré. Le grutier, dans un premier temps, travaille à l’aveugle guidé par radio par l’un de ses collègues. Saint-Martin glisse comme un surfeur au-dessus du bitume de la place Chateauneuf. Puis, une fois que le conducteur de la grue l’a en « visuel », la statue prend rapidement le chemin du dôme tenu par un câble et un crochet qui paraissent petits à côté de la taille de la statue verte.

Le ciel est bleu et le soleil d’automne vient offrir un halo de lumière à la nouvelle installation du Saint

En bas, les Tourangeaux sont massés dans les rues adjacentes pour voir le retour du Saint. Les smartphones sont sortis pour immortaliser ce moment. En face du dôme qui attend le retour de celui qui a trôné au sommet pendant plus de 125 ans, les télés et journalistes sont installés sur le haut de la tour Charlemagne. Puis, Saint-Martin aidé du conducteur avisé de la grue se présente juste au-dessus du dôme où l’attend, le pied en inox qui a été changé à l’occasion des travaux. En dessous du Saint, deux hommes s’assurent des derniers mètres qui verront définitivement se sceller le sort de celui qui offrit une partie de son manteau à un pauvre. Le ciel est bleu et le soleil d’automne vient offrir un halo de lumière à la statue rénovée.

saint martin Tours

13h05. La statue a retrouvé sa place. Tourné vers le sud de la ville, il trône à nouveau. Visible à des kilomètres à la ronde, Saint-Martin a aussi retrouvé sa ville. Celle-là même qui vient de lui consacrer une année entière de célébrations.

Les autres chiffres de Saint-Martin :

9 : c’est le nombre de mois de travaux qu’il a fallu pour l’ensemble de la basilique.

467 204 : c’est en €, ce qu’a rapporté la souscription publique de la Fondation du Patrimoine.

2 280 000 : c’est le montant total en € des travaux de rénovations de la basilique (statue, crypte, dôme et maçonnerie).

Crédits photos : Arnaud Roy pour 37°

A voir aussi sur Magcentre:
http://www.magcentre.fr/88584-tours-850-e-caches-dans-la-galette/http://www.magcentre.fr/71032-rhabiller-st-martin/http://www.magcentre.fr/69972-saint-martin-veut-etre-soigne-par-la-touraine/

http://www.37degres-mag.fr/

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail