Maurice Leroy, le “tonton flingueur” de Nicolas Sarkozy

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

A lire le site de soutien à Nicolas Sarkozy, NS 2017, “tout pour la France”, les propos sur une primaire “sereine” (comme dit Bruno Le Maire dans une interview), prennent toute leur saveur. Ainsi, au dessus de cette citation de Maurice Leroy (UDI), “Juppé à l’Elysée, c’est le Marine le Pen dans cinq ans au pouvoir”, apparaît une violente et injurieuse attaque contre le maire de Bordeaux. 

Maurice Leroy (UDI).

Maurice Leroy (UDI).

Le président du Conseil départemental de Loir-et-Cher est l’un des seuls élus connus de l’UDI à rouler pour Nicolas Sarkozy dont il a été le ministre de la ville. Alors que dans le Loiret (par exemple), seulement 1% des militants de l’UDI choisissent l’ancien Président. 

Aussi, Maurice Leroy a été désigné par Nicolas Sarkozy porte-flingue contre Alain Juppé. “Je veux faire la démonstration que, quand on est centriste, on n’est pas obligatoirement juppéiste.” , a-t-il déclaré à L’Opinion. Pour l’ancien ministre de la Ville, “c’est Juppé qui a créé l’UMP en 2002 pour tuer le centre”. En Loir-et-Cher, la vieille rivalité entre les centristes n’est pas une nouveauté. Entre Maurice Leroy et ses anciens amis du Modem Jacqueline Gourault et Marc Fesneau, tous deux très proches de François Bayrou (qui a appelé à votre pour Alain Juppé), la rancune est tenace.

Alors, on ne s’étonne pas des propos vifs mais policés de Maurice Leroy contre Alain Juppé. Ce qui l’est beaucoup moins, c’est le “chapeau” qui sur le site NS 2017 précède les déclarations de Maurice Leroy : “marre de Juppé partout sur les journaux, ras-le-bol de cet ex repris de justice, pro-Islam, ras-le-bol de lire chaque jour que ce vieux monsieur qui aura 77 ans en 2022 puisse être élu Président. Ras-le-bol de voir ce type avec ses poches sous les yeux chaque jour sur les torchons, depuis quand en France, on vote pour un repris de justice ? Avec son lourd passé, les condamnations et les magouilles qu’il a fait en tant que ministre, à bas Juppé, dehors, la France n’en veut pas…”. Des écrits anonymes qui ne sont pas de Maurice Leroy mais qui accompagnent ses citations.

Des attaques du meilleur effet qui circulent aussi sur les réseaux sociaux. C’était inévitable. A l’origine, la campagne des primaires de la droite et du centre devait se dérouler dans un climat “apaisé”…

C.T

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. L’UDI n’existe pas. C’est du vent. F. Montillot et les autres brassent de l’air. Pas de ligne, pas d’idées, pas de politique. Arrêtez donc de reprendre tout ce qu’on vous dit. Autant recopier l’horoscope ou le journal intime de FM. Aussi fiable =p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail