Blois : incendie volontaire centre commercial de la Quinière

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Dans la nuit de lundi 17 à mardi 18 octobre, un incendie volontaire a été commis au centre commercial de la Quinière à Blois : plusieurs commerces ont été touchés et l’un d’eux entièrement détruit par les flammes. Un homme est en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur cet incendie qui a fait de gros dégâts. Il se serait présenté de lui même au commissariat dans la soirée de mardi.

L'incendie, provoqué par un feu de voiture, a provoqué d'importants dégâts.

L’incendie, provoqué par un feu de voiture, a provoqué d’importants dégâts.

Marc Gricourt, maire de Blois a réagi en “condamnant fermement cet acte de délinquance odieux et je l’ai signifié à tous sur site ce matin lorsque je me suis déplacé avec plusieurs élus.  Une enquête de police est en cours et une réponse judiciaire exemplaire devra être apportée”. Il ajoute que “depuis plusieurs années, l’atmosphère du quartier, des actes de délinquance répétés, des trafics et des intimidations font l’objet d’une intervention combinée des forces de police nationale et municipale.  Un sentiment d’impunité règne et aujourd’hui, je ne peux plus entendre ni la lenteur des procédures ni les limites des interventions. Il est plus qu’urgent que la Loi soit appliquée dans ce secteur et que des gestes forts soient donnés par l’État dans ses missions régaliennes de police et de justice. La Ville a investi, dans ce secteur, vidéosurveillance, renfort de ses patrouilles, moyens mis à disposition de l’Espace Quinière, présence de la permanence État civil… Chacun doit remplir son rôle et les habitants doivent retrouver la quiétude légitime à laquelle ils aspirent. La Ville continue d’agir dans le cadre de ses prérogatives et ses moyens. (…) Elle attend, plus encore que d’ordinaire, des gestes forts et des résultats tangibles de la part de l’État en matière de sécurité et de justice”.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail