Législatives: Christian Estrosi à la rescousse de Stéphane Fautrat (LR-Loiret)

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Stéphane Fautrat, le secrétaire départemental de LR du Loiret, se fait un devoir de participer à toutes les réunions de la campagne des primaires quel que soit le candidat. Et c’est tout à son honneur.

fautrat

Stéphane Fautrat (LR).

Ainsi,  était-il présent lors du café-politique  de Nathalie Kociusco-Morizet au Studio 16 à Orléans il y a huit jours. Or, Stéphane Fautrat roule pour Nicolas Sarkozy, et ne s’en cache pas.  Mardi soir, il a assisté au meeting de Bruno Le maire, salle Montission à Saint-Jean-le-Blanc. Et  en préambule, lorsqu’on l’interrogeait sur sa candidature aux législatives sur la sixième circonscription que brigue aussi la candidate de l’UDI, Alexandrine Leclerc, Stéphane Fautrat ne pouvait s’empêcher de lancer, “vous avez lu la réponse de Christian Estrosi?”.

Résumé des épisodes précédents. Sur Europe 1 lundi matin au micro de Jean-Pierre Elkabbach Alain Juppé déclare, “LR a désigné ses 577 candidats mais la décision ne sera prise qu’en décembre au cours d’un conseil national”. Il est clair que pour le maire de Bordeaux, l’UDI n’a pas eu la part belle lors de ces désignations par la CNI (Commission nationale d’investiture), présidée par Christian Estrosi, proche de Nicolas Sarkoz. Or l’électorat centre droit est réputé voter Juppé à la primaire de la droite et du centre des 20 et 27 novembre.

Le lendemain, Christian Estrosi s’inscrit en faux vis-à-vis des propos d’Alain Juppé.

“Pour rappel, à ce jour, 555 circonscriptions sur 577, ont été traitées, 473 investitures ont été nominativement attribuées et 25 circonscriptions ont été réservées à des candidats UDI sortants.
Il est donc faux d’affirmer que 577 circonscriptions ont été attribuées à des candidats Républicains. Surtout, la quasi-totalité des investitures attribuées par la CNI l’ont été à l’unanimité ou à une majorité égale ou supérieure au 2/3 des votants.”. Et Christian Estrosi de poursuivre à l’attention de ceux qui voudraient remettre en cause les investitures: “revenir sur les investitures attribuées remettrait immanquablement  en cause les règles fixées par les statuts du  parti…”

Pour Stéphane Fautrat aucun doute, LR l’a investi et il n’y a pas à revenir là-dessus. Malgré le soutien des caciques de LR à Alexandrine Leclerc. Quant à la parité homme-femme, pour lui c’est un décompte national et en rien départemental. J’y suis, j’y reste.

Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail