RAMI: intenses improvisations

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Il y avait beaucoup d’intensité dans le programme de cette première soirée des RAMI, ce jeudi soir à Orléans. Au menu* concocté par Gérard, trois propositions fort différentes qui illustraient parfaitement  la diversité et la densité des formes musicales autour de l’improvisation .Un solo, un duo, un trio…

Sous l’œil de Maïakovski

Sous l’œil de Maïakovski

Du souffle à la note

C’est d’abord, en ouverture, un solo de Gabriel Lemaire  qui nous proposait une exploration sonore des trois registres de ses instruments de prédilection, à savoir le saxo baryton, la clarinette basse et le saxo alto. Dans une écoute très concentrée, voire recueillie, Gabriel Lemaire a développé une matière musicale qui va du plus sensible au souffle de la colère, dans une subtile graduation tonique. Quand le souffle donne vie…

der riss

Der Riss photo Marie-Line Bonneau

Le duo “Der Riss”, nouvelles sensations

Deuxième proposition totalement originale de cette soirée des RAMI, ce duo féminin, Elise Dabrowski et Claudine Simon, duo qui mêlant piano “préparé”, contrebasse et voix organise un étonnant télescopage entre les musiques classiques et contemporaines, en y ajoutant un zeste de poésie. Entre maitrise classique et liberté de l’improvisation, les deux interprètes nous entrainent dans une sorte de subversion musicale entre une émotion lyrique Schubertienne, servie par la très belle voix d’Elise Dabrowski, et des compositions originales très contemporaines, convaincantes et brillantes.
Déjà un grand moment de ces Rencontres 2016 !

Hermia Ceccaldi Darrifourcq

Photo Marie-Line Bonneau

Un trio “classique”

Moins étonnant que notre duo féminin mais tout aussi talentueux, le trio Manuel Hermia, (saxo), Valentin Ceccaldi (violoncelle) et Sylvain Darrifourcq (batterie) nous proposait une prestation que l’on oserait qualifier de classique par la forme, sauf que nos trois artistes nous embarquent dans une aventure frénétique qui nous collent au fond de notre fauteuil avec une virtuosité peu commune.
Valentin Ceccaldi ne cesse de réinventer sur son violoncelle, Sylvain Darrifourcq nous donne une leçon d’inventivité à la batterie et Manuel Hermia arbitre le tout d’une subtile présence au saxo…  Avec des titres facétieux comme “on a brulé la tarte” ” les poils de la bête” ou “les flics de la police”, suivis d’une composition originale plus sombre autour de la guerre intitulée “Ho Chi Minh”, pas le temps de s’ennuyer pour ce dernier concert de cette première soirée des RAMI 2016.

GP

*A propos de menu, le Café Éphémère est rouvert pour les RAMI, car que serait la culture sans la convivialité ?..

café éphémère

Les RAMI
du 19 au 23 octobre

Le programme

ATTENTION: soirée exceptionnelle ce vendredi avec la création de Marcel Kanche, accompagné de Jean François Pauvros (guitare) et Bruno Tocanne (batterie)

Tarif plein par soirée: 10 € Tarif réduit 5 €  Pass RAMI 4 soirées 20 €

Théâtre d’Orléans avenue Pierre Ségelle 45000 Orléans

http://www.scenenationaledorleans.fr/

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail