Les intercommunalités dénoncent le « yo-yo législatif »

Alors que la nouvelle carte intercommunale qui implique 450 fusions est sur le point d’être achevée, les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) plaident pour « une pause digestive ». Tel est le vœu formulé par Charles-Eric Lemaignen lors de la convention nationale de l’Association des Communautés de France (ADCF) qui vient de se tenir à Strasbourg.

Charles-Eric Lemaignen (LR), président de l'agglo.

Charles-Eric Lemaignen (LR), président de l’agglomération Orléanaise.

Il a dit tout haut à la tribune ce que les présidents d’intercommunalités disaient a mi-voix dans la salle : « Il faut en finir avec le yo-yo législatif. Les changements de cap continuels rendent confuses ces réformes et les élus veulent consacrer la deuxième partie de leur mandat à leur projet. Pour cela, ils demandent une stabilisation des règles ».

Les élus ont également demandé des assouplissements pour gérer les transitions  ce à quoi a acquiescé la secrétaire d’État aux Collectivités Estelle Grelier, longtemps vice-présidente de l’ADCF. Elle a  évoqué des dispositions fiscales, telle une harmonisation des taux qui doivent figurer dans le projet de loi de finances 2017. Une assurance qui n’a pas empêché Charles-Eric Lemaignen de souligner qu’il ne croyait pas que « la baisse des dotations va s’arrêter demain. Elle va continuer. La question est de savoir à quel rythme ». Puis il a  conclu que « les communautés de communes devront travailler de concert avec les Régions pour réussir le défi des schémas régionaux. Nous sommes persuadés que c’est  sur le binôme communautés-régions que doivent reposer les grandes politiques de développement économique, d’aménagement de l’espace, d’environnement et de transport » . Il a  également  souhaité un renforcement des liens  entre les communes  afin de construire des politiques communautaires et de faire comprendre aux citoyens ce qu’est l’intercommunalité.

F.C.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail