Florent Montillot et la sécurité: le retour

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Parmi les 120 convives, qui ont assisté jeudi soir au dîner-débat organisé par Florent Montillot sur le thème “Terrorisme et radicalisation, la démocratie en danger”, certains en avaient froid dans le dos en sortant. D’autres, moins convaincus, plutôt des militants UDI s’interrogeait en partant, “je me suis demandé ce que je faisais là”.

boulois

Au micro Max-Henri Boulois, avec Serge Grouard, Florent Montillot et Lionel Fédrigo.

Les premiers ont frissonné aux avertissements de Max-Henri Boulois, un colosse antillais septuagénaire, ancien de l’équipe de France d’athlétisme, people en diable, touche à tout (journaliste, metteur en scène, producteur, chargé de mission à l’Unesco…) au verbe et à la faconde aiguisée: “la France n’a pas assez peur, le danger ce n’était pas hier, c’est pour demain” a t-il lancé. Max-Henri Boulois a signé un livre (Au “non” de Dieu”, aux Editions Acteurs de la Société) avec Florent Montillot, l’ancien adjoint à la sécurité et aujourd’hui chargé à la municipalité d’Orléans de l’Education et la Jeunesse.

Radicalisation et amalgame

Quant aux “centristes” présents, ils ont parfois eu l’impression d’avoir mis un pied dans la fachosphère, tant, par instant, certains propos de ce débat organisé par Perspective 45 et son président Lionel Fédrigo, sont tombés dans la …radicalisation et l’amalgame. D’ailleurs, un convive de confession musulmane, sans doute le seul, a quitté le débat avant la fin du débat..

“Ils ont des armes de destruction massive” a encore lancé Max-Henri Boulois évoquant la menace de l’empoisonnement de l’eau potable et le piratage des banques par des cyber-attaques.

“Nous avons une politique étrangère catastrophique” a encore dit l’invité. A son tour, Florent Montillot, qui a travaillé sur la sécurité sur tous les continents, a traité de géo-stratégie et  s’en est pris à la Turquie qui est à fois “notre allié à l’Otan et qui fait massacrer les Kurdes en lutte contre l’Etat islamique”. 

Du “foutage de gueule”

Dans une chambre du centre de Beaumont.

Dans une chambre du centre de Beaumont.

Alors que Manuel Valls est attendu samedi à Beaumont-sur-Véron (Indre-et-Loire), Florent Montillot sur le mode ironique a descendu en flamme le centre de déradicalisation de Touraine, estimant que “c’est du foutage de gueule, de la supercherie la plus totale”.

Restait l’expertise de Serge Grouard, “convoqué” lui aussi à ces échanges sécuritaires en tant que secrétaire de la commission de l’Assemblée nationale sur le terrorisme. Le député du Loiret s’est livré avec sa verve coutumière à une analyse géo-politique de grande envergure. Il a aussi tenu son monde en haleine en décrivant avec talent et dans le détail, l’intervention des policiers au Bataclan le 13 novembre. Mais tout le monde sera resté sur sa faim en cette fin de banquet tant, a-t-il dit, certaines informations sont confidentielles. Et le sont restées.

Serge Grouard: “changer de politique étrangère

Serge Grouard et François Fillon au Bourget.

Serge Grouard et François Fillon au Bourget.

S’agissant des solutions à la radicalisation et au terrorisme, Serge Grouard a repris les solutions décrites par François Fillon depuis le début de la campagne des primaires. En plus de “changer de politique étrangère” et de se réconcilier avec la Russie, la solution est, selon lui,  déjà contenue dans le code pénal. Donc pas besoin de sortir de l’état de droit. Tant en ce qui concerne les 2 000 radicalisés français partis en Syrie à qui l’on pourrait retirer dès maintenant la nationalité. Que pour ceux qui, en France, sont passibles de 30 ans se prison, “pour intelligence avec l’ennemi”.

Pour Florent Montillot, la radicalisation en cours chez les jeunes français, est “une entreprise sectaire sur les jeunes et même les enfants”. Alors, l’adjoint orléanais agit déjà avec des mesures concrètes comme la vigilance citoyenne et l’encadrement par des éducateurs compétents. “A Orléans nous suivons une quinzaine de jeunes” en danger de radicalisation, a -il révélé.

Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. OUI, réunion quelquefois détonante mais avec le mérite d’être une amorce de débat, une fois éliminées les outrances de l’invité. Sur le problème des lieux de culte, droit reconnu pour toute société prônant la laïcité, nous avons appris comment le lieu de culte musulman voulu au sein du CHRO s’est retrouvé à Olivet. Le prosélytisme, dérive naturelle mais à proscrire pour toute démarche touchant à la sphère privée, a su trouver ses limites par le refus de la construction d’un minaret. Par contre nous sommes intervenus pour la sécurité des enfants de l’école confessionnelle du dimanche matin, sans résultat pour le moment.
    Martinez Yves

  2. Certains se sont demandés ce qu’ils faisaient là ? Ah bon , il ya donc des gens qui vont à ce genre de réunion sans savoir qu’ainsi ils acceptent de participer au spectacle et sont censés applaudir les acrobates sur tapis, dompteurs de puces et autres saltim-banques venus juste faire parler d’eux .Sont-ils naïfs ou hypocrites à eux de choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail